Fausse couche précoce: les différentes étapes pour intégrer la nouvelle

Fausse couche précoce: les différentes étapes pour intégrer la nouvelle
Getty Images

L’annonce d’une fausse couche précoce, même si des signes ont pu alerter, reste un choc quand l’enfant est désiré et attendu. Pour surmonter cet événement, le tout est de ne pas le nier.

“Tu es jeune, tu as la vie devant toi”, “Cela arrive souvent”, “Heureusement, tu en as déjà un”… Les répliques qui se veulent bienveillantes après une fausse couche précoce normalisent cet événement qui est pourtant loin d’être banal pour la femme et le co-parent qui le vivent. On les évitera, donc.

Avant 12 semaines

“La fausse couche précoce est une grossesse qui s’arrête avant douze semaines d’aménorrhée, explique Élodie Elsen, assistante gynécologue au CHU Saint-Pierre, EPU (Early Pregnancy Unit). Lorsque les femmes viennent avec des pertes de sang, on diagnostique parfois des grossesses non évolutives qui s’arrêtent”. Mais il arrive également que la patiente n’ait senti aucun changement et vienne pour une consultation de routine lorsqu’on lui apprend la nouvelle: “Lors de ces fausses couches sans signal, il y a bien souvent un grand état de choc et de sidération. C’est pourquoi nous revoyons la patiente deux ou trois jours après, pour qu’elle ait eu le temps de digérer la nouvelle et qu’on puisse prendre le temps d’en discuter”.

Lire la suite gratuitement!
Pour un accès illimité à Femmesdaujourdhui.be, créez votre compte gratuitement! Cela vous prendra moins d’une minute, c’est promis.
...

Ces articles évoquent aussi la fausse couche

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)