L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
© Getty Images

Mon enfant a peur de l’aspirateur, que faire?

Votre petit hurle quand vous avez le malheur de passer l’aspirateur? Il est angoissé dès que vous sortez l’appareil? On vous explique pourquoi et ce que vous pouvez faire pour le rassurer.

Les peurs font partie du développement neurologique des enfants. En ayant peur, ils apprennent à reconnaître les situations potentiellement dangereuses, et donc à les éviter. Raison pour laquelle beaucoup de petits ont peur du noir (le danger y est moins visible) ou d’être séparés de leurs parents (comment feraient-ils tous seuls?). Mais certains enfants développent des angoisses plus particulières… Comme celle de l’aspirateur! Une peur qui peut en mettre certains dans un réel état de crise.

Si cela peut paraître étrange de prime abord, cette peur ne l’est pas tellement: en vérité, c’est le bruit produit par l’appareil ménager et la puissance à laquelle il fonctionne qui provoquent angoisses et larmes chez les enfants, souvent âgés de 9 mois à 3 ans. Un âge qui correspond à la période à laquelle ils commencent à se mouvoir et découvrir le monde.

Peur de l’aspirateur: 3 pistes pour rassurer

Cette peur du bruit (la peur de l’aspirateur va souvent de pair avec celle du robot-mixeur, de la tondeuse…) passe naturellement avec le temps, à mesure que l’enfant comprend d’où vient l’origine du son. En attendant qu’il soit mature pour le comprendre, c’est à vous, parent, de le rassurer.

1. Faire avec lui le tour de l’appareil

Votre petit se fige quand vous allumez l’aspirateur? Arrêtez l’engin, prenez votre enfant par la main et faites avec lui le tour de l’appareil afin qu’il comprenne d’où vient le bruit. Allumez et éteignez-le, que votre enfant comprenne que le bruit commence quand vous appuyez sur le bouton. Pendant cet état des lieux, parlez toujours d’une voix calme et rassurante.

2. Le laisser jouer avec l’appareil

Mettez quelques miettes de pain par terre et proposez à votre enfant de passer l’aspi’, avec ou sans vous, pour qu’il comprenne à quoi sert l’appareil. Vous pouvez également lui acheter un aspirateur miniature afin qu’il vous imite. Un jeu de rôle qui peut dédramatiser la situation.

3. Porter l’enfant et lui parler

Prenez votre enfant dans les bras et parlez-lui avec des mots rassurants pendant que vous passez l’aspirateur: “Regarde, je passe l’aspirateur pour nettoyer la maison. Tu n’as pas à avoir peur, puisque je suis là. Cet appareil n’est pas dangereux, on l’utilise pour que tout soit bien propre”.

Ce qu’il faut éviter

  • S’énerver et/ou le gronder: si être face à un enfant qui pleure peut être difficile à gérer nerveusement, s’énerver ne fera qu’aggraver la situation. Si vous sentez le stress monter, un conseil: arrêtez d’aspirer, mettez votre petit en sécurité, par exemple dans son parc ou sa chambre, et allez prendre soin de vous afin de faire descendre la pression.
  • Le mettre de force face à la situation: malgré tous vos efforts pour le rassurer, votre petit continue d’avoir une peur panique de l’aspirateur? Ne l’obligez pas à vivre cette situation traumatisante et évitez de nettoyer lorsqu’il est là, sous peine de créer une angoisse plus profonde encore. Privilégiez les moments où il est absent, demandez au co-parent de l’emmener faire une balade… Si vous ne pouvez faire le ménage qu’en sa présence, une solution: repasser momentanément au bon vieux balai!

Plus de conseils pour les jeunes parents

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires