4 astuces pour cacher sa grossesse à ses proches

4 astuces pour cacher sa grossesse à ses proches
© Getty Images

Vous attendez un heureux événement? Félicitations! Si vous ne souhaitez pas l’annoncer d’emblée à vos proches, il va falloir user de stratagèmes pour cacher cette grossesse. Voici nos trucs de mamans pour dissimuler le fait qu’on attend un enfant. 

Quand ce fameux test de grossesse est positif, les émotions se mélangent dans notre tête et notre cœur: on aurait envie de hurler cette bonne nouvelle au monde entier, mais aussi de la garder le plus longtemps possible pour nous, d’autant plus qu’il est de coutume d’attendre les 12 semaines de grossesse pour annoncer officiellement qu’on est enceinte.

Nombre de femmes préfèrent ne pas dévoiler leur grossesse quand elle n’en est encore qu’à ses débuts, et ce, pour différentes raisons: avoir le temps de se faire à cette nouvelle réalité, profiter au maximum de ce petit secret pendant quelques semaines ou, et surtout, par peur de faire une fausse couche précoce. Il faut dire que le risque est bien présent avant la 14ème semaine d’aménorrhée, puisque la fausse couche précoce concerne 25% des grossesses, soit une femme sur quatre. C’est parfois d’autant plus difficile à vivre si tout l’entourage est au courant, car il faut annoncer que le projet bébé s’est terminé douloureusement…

Cacher sa grossesse à ses proches: nos astuces

Il n’est pas forcément simple de cacher aux proches et amis que l’on attend un enfant, d’autant plus s’ils sont observateurs et/ou connaissent bien vos habitudes. De plus, certains moments de l’année ou événements sont plus “à risque” que d’autres: les anniversaires, les fêtes de fin d’année et autres rassemblements familiaux. Voici quelques trucs de mamans pour brouiller les pistes ni vu ni connu.

Expliquez votre refus de manger certains aliments par un excès de la veille

Vous avez quelques nausées ou le repas comporte certains aliments interdits aux femmes enceintes? Dites que vous avez un peu abusé des bonnes choses la veille et que vous avez une petite indigestion. Dans la même mouvance, vous pouvez dire que vous avez une légère gueule de bois pour expliquer le fait que vous préférez boire de l’eau ou du jus de fruits.

Lire aussi: Quels aliments sont autorisés pendant la grossesse?

Simuler une prise d’antibiotiques

On le sait, médicaments et alcool ne font pas bon ménage! Pour refuser la coupe de champagne en apéro ou le verre de rouge pendant le repas sans craindre d’éveiller les soupçons, refusez en disant que vous êtes sous antibiotiques et que vous préférez éviter l’alcool. Si on vous demande pour quel souci vous êtes traitée, vous pouvez toujours dire que vous souffrez d’une petite infection urinaire. Une explication certes peu glamour, mais qui évitera les questions supplémentaires!

“Égarez” votre verre

Vos proches ont tellement l’habitude de vous voir un verre à la main que vous n’osez pas en refuser un de peur qu’ils comprennent directement? Un conseil: laissez-les vous servir ce verre d’alcool, emportez-le partout dans vos déplacements… et égarez-le constamment! Vous pouvez aussi le prendre avec vous jusque dans les toilettes et le vider partiellement, ou échanger – très discrètement – votre verre avec celui de chéri, histoire qu’il vide le vôtre également. Si vous choisissez cette solution, pensez à ne pas le laisser conduire au retour.

Soyez la plus naturelle possible

Inutile de mettre des vêtements trop amples si vous avez pour habitude de vous habiller plutôt “près du corps” ou d’essayer d’être discrète si vous êtes de nature extravertie. Surtout, restez naturelle!

Plus de conseils pour les futures et jeunes mamans

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)