Comment s’offrir des “Me Time” de qualité quand on est maman?

Comment s'offrir des "Me Time" de qualité quand on est maman?
© Getty Images

Prendre du temps pour soi semble presque mission impossible quand on devient mère… Et pourtant, c’est essentiel si l’on veut éviter l’épuisement. Voici nos conseils de mamans pour s’offrir des moments de qualité, sans jamais culpabiliser.

On dit souvent qu’être mère est un job à temps plein: entre les couches, les tétées, les devoirs, les repas à cuisiner, les rendez-vous médicaux… On se demande parfois pourquoi il n’y a que 24 heures dans une journée, surtout lorsqu’on ajoute à cela une vie professionnelle active! Une course contre la montre quotidienne qui amène nombre de mères à sacrifier le temps qu’elles pouvaient jadis s’accorder. Si être disponible pour ses enfants de jour comme de nuit est certes louable, oublier de prendre du temps pour soi de manière régulière est surtout le meilleur moyen de plonger dans l’épuisement, voire le burn-out parental.

Pourquoi est-ce important de prendre du temps pour soi?

S’occuper de toute la famille et porter sur ses épaules la charge mentale qui en découle peut demander beaucoup d’énergie. Il est donc essentiel de recharger ses batteries de temps en temps, sous peine de s’épuiser et d’être en proie à plusieurs soucis psychologiques:

  • Irritabilité
  • Perte de patience
  • Coups de blues
  • Sensibilité accrue au stress
  • Démotivation

Si vous vous reconnaissez dans cette description, c’est le signe clair qu’il est temps de prendre votre bien-être en main! Dans 8% des cas, cette fatigue accumulée se transforme en burn-out parental, selon les chiffres du Centre Permanent Pour La Citoyenneté de Belgique.

Dégager du temps: 4 astuces pour y arriver

S’accorder un “Me Time” de manière régulière vous permettra de vous ressourcer et de déposer vos émotions avant qu’elles ne débordent. Résultat: vous serez une mère disponible et bien dans sa peau. Mais comment faire pour dégager du temps? En s’organisant et en lâchant prise!

1. On prend du recul sur la situation

  • En analysant ses journées: la première chose à faire est de pouvoir prendre un certain recul sur le rythme des journées, afin de comprendre les raisons pour lesquelles vous manquez du temps. Est-ce parce que les tâches ménagères sont chronophages? Parce que vous passez beaucoup de temps à faire les courses? Parce que vous êtes trop disponible pour vos proches? En mettant le doigt sur votre réalité, vous pourrez imaginer les solutions possibles pour dégager du temps.
  • En répartissant différemment les tâches: vous avez fait le point sur vos journées, et vous vous rendez compte que vous gérez la majorité des tâches du foyer? C’est le moment de parler avec votre conjoint(e) – mais aussi avec vos enfants – de la répartition de la charge mentale.
  • En déléguant: se faire livrer les courses de la semaine, trouver quelqu’un pour s’occuper du repassage ou pour aller chercher vos enfants à l’école, s’offrir les services d’une aide-ménagère… Voici une liste non exhaustive de façons de déléguer, afin d’alléger un agenda trop chargé.

2. On prend au moins une pause dans la journée

Le meilleur moyen de se ressourcer est de s’offrir un petit moment de qualité par jour, rien que pour vous, en particulier si votre journée est chargée. Et ne voyez pas là une certaine incohérence de discours: c’est lorsque les journées sont longues que vous aurez particulièrement besoin de recharger vos batteries ne fut-ce que quelques instants, afin de tenir le rythme jusqu’au soir.

Chaque jour, accordez-vous 10 à 15 minutes de pause: un peu de yoga, une balade, de la lecture, un thé savouré en regardant par la fenêtre, un masque de beauté… L’idée, c’est de souffler et de faire descendre la pression, avant de reprendre le cours de sa journée plus apaisée!

3. On accepte de ne pas être toujours là

Accepter de passer la main à d’autres adultes responsables (un papy ou une mamy, le co-parent, la garderie de l’école, une baby-sitter) est primordial pour souffler sans gamberger. Rappelez-vous: vos enfants n’ont pas besoin d’une maman présente 24 heures sur 24 et épuisée, mais d’une mère disponible quand ils sont avec elle.

4. On planifie un vrai “Me Time” dans son agenda du mois

Une fois par mois (et plus si vous en ressentez le besoin), planifiez dans votre agenda un moment de plusieurs heures pour vous, histoire de vous ressourcer et de prendre soin de vous: en allant chez le coiffeur, chez l’esthéticienne, en rendant visite à une amie que vous n’avez pas vu depuis longtemps, en faisant une séance de sport ou… en ne faisant rien. Vous verrez combien c’est ressourçant!

Surtout, ne pas culpabiliser

De nombreux diktats poussent, aujourd’hui encore, les jeunes mères à culpabiliser si elles souhaitent prendre un peu de temps pour elles, en leur faisant croire que pour être une bonne maman, il faut dévouer sa vie entière à sa famille. En réalité, c’est en vous offrant des moments rien qu’à vous que vous puiserez les ressources pour être une maman à l’écoute des besoins de ses enfants, puisque vous aurez répondu aux vôtres. CQFD.

Plus de conseils pour les jeunes parents

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)