Courir pour les nulles

Courir pour les nulles
Envie de vous y mettre mais peur de ne pas être cap'? Si vous pouvez attendre, beaucoup de groupes pour débutants sont relancés en septembre dans les communes. Tentée de le faire en privé? Téléchargez un programme d'entraînement progressif. Chiche que vous arriverez rapidement à courir 5 km sans effort?

 

Comment se mettre ou se remettre à courir?

Envie de vous mettre ou de vous remettre à courir. Mieux vaut le faire progressivement. Si vous avez envie de le faire en groupe, renseignez-vous auprès de votre commune: des groupes de running existent un peu partout. Et beaucoup relancent en septembre des programmes pour débutants. 

Si vous préferez le faire seul ou en privé, téléchargez ce programme progressif pour apprendre à courir. Il s'étale sur 10 semaines à raison de 3 entraînements par semaine. On alterne la course et la marche. Le but du premier module est d'arriver à courir 5 km d'affilée à la fin des dix semaines. Ensuite, vous pourrez continuer à progresser en vous fixant de nouveaux objectifs.

Quelques conseils

  • Investissez dans une bonne paire de chaussures en vous adressant à un magasin spécialisé.
  • Evitez de porter du coton car il n'évacue pas la transpiration. Optez pour du synthétique spécialement adapté.
  • Investissez dans un bon soutien-gorge de sport pour préserver votre poitrine. 
  • Ne brûlez pas les étapes, allez-y progressivement. 
  • Courez de préférence sur un terrain souple, évitez le macadam. 
  • Demandez le feu vert à votre médecin si vous avez des antécédents médicaux. 
  • Evitez d'aller courir tard le soir, cela peut gêner l'endormissement. 
  • Ne négligez pas l'échauffement et les étirements pour limiter les blessures et détendre les muscles.
  • N'oubliez pas de boire en suffisance, surtout quand il fait chaud!

Ceci pourrait aussi vous intéresser: 

5 astuces pour reprendre le sport après une longue période d'inactivité

5 arguments pour vous décider à faire un peu de sport

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)