Voici pourquoi vous devriez rester aux côtés de votre animal pour ses derniers instants

Voici pourquoi vous devriez rester aux côtés de votre animal pour ses derniers instants
iStock

Nos animaux de compagnie nous apportent énormément d’amour. Et quand vient le moment de leur dire au revoir, cela peut être une épreuve difficile à affronter. Pourtant, selon un vétérinaire américain, votre présence à ses côtés lors de ses derniers instants est très importante.

Au moment de l’euthanasie de leur animal de compagnie, il est difficile voire impossible pour beaucoup de propriétaires de rester là, impuissants, à contempler leur compagnon de vie s’éteindre. La plupart d’entre-eux décident d’ailleurs de quitter la pièce après l’avoir caressé une dernière fois.

Pour le meilleur et pour le pire

Pourtant, quand nos petites boules de poils entrent dans nos vies, c’est pour le meilleur et pour le pire. Et quand le pire arrive, notre animal a besoin de notre soutien. Sur Facebook, un vétérinaire conseille aux internautes de ne pas quitter la pièce au moment de l’euthanasie de leur animal, même si ce moment est extrêmement difficile à vivre. Son message est devenu viral.

Au moment de l’euthanasie, l’animal cherche son propriétaire

Tout a commencé avec le tweet publié par une certaine Jessi Dietrich en juillet 2018. Elle y explique avoir demandé à son vétérinaire quel était l’aspect le plus difficile de son travail. La réponse du médecin a bouleversé la jeune femme: « Il m’a dit que lorsqu’il devait euthanasier un animal, 90% des propriétaires ne veulent pas rester dans la pièce au moment de l’injection. L’animal passe donc ses derniers moments à regarder autour de lui pour trouver son maître. Ça m’a brisée », rapporte-t-elle.

Quitter la pièce, une erreur

Un vétérinaire de la clinique animalière de Hillcrest a tenu à rebondir sur les propos de son confrère dans un post Facebook devenu viral. Il y explique que, trop souvent, les propriétaires décident de quitter la pièce, laissant leur animal inquiet dans un endroit qu’il n’aime pas et dans les mains d’un étranger.

« Quand vous avez un animal de compagnie, la plupart du temps, c’est lui qui perdra la vie avant vous, c’est inévitable. J’ai quelque chose à dire aux personnes qui doivent faire euthanasier leur animal chez le vétérinaire. Vous avez été le centre de leur monde pendant toute leur vie. Ils sont peut-être juste une partie de la vôtre, mais tout ce qu’ils connaissent comme famille, c’est vous », commence-t-il.

Un moment douloureux

Et de poursuivre « C’est une décision/un jour/un événement/ un moment extrêmement difficile à chaque fois, et c’est extrêmement douloureux à vivre pour nous, humains. Mais s’il vous plaît, je vous en conjure, ne les abandonnez pas. Ne les laissez pas passer de la vie à la mort dans les mains d’un étranger et dans un endroit qu’ils détestent », déplore-t-il.

« Ce que vous ignorez certainement, c’est qu’il (l’animal) vous cherche quand vous les laissez. Ils ne comprennent pas pourquoi vous les laissez alors qu’ils sont malades, apeurés, vieux ou touchés par un cancer, ils ont besoin de votre réconfort. Ne soyez pas lâches parce que vous pensez que c’est juste trop difficile pour vous, imaginez ce qu’ils ressentent quand vous les quittez dans le moment où ils sont les plus vulnérables. Les gens comme moi, nous essayons de faire notre mieux pour les réconforter en essayant de leur expliquer pourquoi vous ne pouviez pas rester ». Un message bouleversant signé « un vétérinaire au cœur brisé.

Si vous venez à être confrontée à cette épreuve, réfléchissez-y donc à deux fois avant de quitter la pièce. Si vous vous en sentez capable, accompagnez votre animal jusqu’à la fin. Il a besoin de vous.

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)