Mon enfant n’est pas autonome: que faire?

Mon enfant n'est pas autonome: que faire?
© Getty Images

Votre enfant, qui n’est pourtant plus un bébé, vous sollicite sans cesse pour l’aider à mettre ses chaussures ou enfiler son manteau et vous souffrez de ce manque d’autonomie? Voici des pistes pour le pousser à faire davantage de choses par lui-même.

Apprendre à un enfant à être autonome est l’une des missions-clés des parents. L’objectif: qu’il puisse se débrouiller seul et qu’il soit en mesure de faire ses propres choix. Une tâche parfois bien plus ardue qu’il n’y parait, en particulier dans une société où le temps nous manque et où l’on préfère parfois faire les choses à la place de son enfant pour aller plus vite, ou pour couver son petit. Pourtant, à en croire les ouvrages d’Isabelle Filliozat – psychologue spécialisée dans les émotions de l’enfant et papesse de la parentalité positive – apprendre à son petit l’autonomie l’aiderait à avoir davantage confiance en lui.

Autonomie de l’enfant: les âges-clés

Avant de crier au manque d’autonomie, il semble important de faire le point sur les compétences qu’un enfant peut acquérir selon son âge:

    • Vers 3-4 ans: mettre les vêtements sales dans le panier à linge, donner à manger à son animal de compagnie.
    • Vers 5 ans: il peut ranger ses jouets, mettre ses chaussures lui-même, faire son lit, ramasser les assiettes sales sur la table après le repas.
    • Vers 6-7 ans: il est capable de se laver seul et de vider le lave-vaisselle, se brosser les dents, participer à des tâches ménagères simples (mettre la table, faire son lit, etc) et ranger sa chambre.
    • Vers 8-9 ans: il peut se réveiller seul (s’il a un réveil), préparer ses affaires et se faire son petit-déjeuner ou encore sortir le chien en journée.
    • Vers 10-11 ans: il peut faire ses devoirs seul, se prévoir un agenda, rester seul à la maison et faire toutes les tâches ménagères qui lui sont demandées.

Si cette liste permet d’avoir une idée de ce qu’un enfant peut entreprendre selon son âge, il est important de préciser que chaque enfant est différent et progresse à son rythme.

5 conseils utiles

Votre enfant peine à mettre ses chaussures sans votre aide, oublie constamment ses affaires de sport si vous ne lui rappelez pas ou refuse de se laver seul? Rassurez-vous: il n’est jamais trop tard pour prendre ensemble le chemin de l’autonomie.

1. Confier à son enfant des petites tâches

N’hésitez pas à confier chaque jour une tâche à votre enfant: débarrasser la table, ranger les chaussures qui traînent dans le hall, donner à manger au chien… L’idée est qu’il en ait la responsabilité totale. Pour que cela le mène à l’indépendance, il est important que cette tâche soit réalisable, selon son âge et sa maturité. La réaliser aura pour impact de stimuler votre enfant à être plus autonome et de booster sa confiance en lui.

2. Le valoriser

Pour chaque chose que votre enfant entreprendra seul, valorisez-le et encouragez son initiative! Il a échoué dans son objectif? Plutôt que de lui faire remarquer, Félicitez-le d’avoir fait le maximum… Cela lui donnera l’envie de recommencer.

3. Ne pas faire les choses à sa place

Quel parent n’a jamais fait quelque chose à la place de son enfant, pris par le temps ou à bout de patience? Si cela peut partir d’une bonne intention, cette manière de fonctionner  ne l’aidera pas à devenir indépendant. Pire encore, cela risque d’avoir un impact négatif sur sa confiance en lui. Laissez-le terminer seul ses tâches, quitte à prendre votre mal en patience.

4. Lui montrer comment faire

Vous aimeriez que votre enfant se brosse les dents seul, ou qu’il mette ses vêtements sales dans le panier prévu lorsqu’il enfile son pyjama mais malgré vos demandes, il peine à le faire? Prenez un peu de temps pour lui montrer les étapes-clés lui permettant de réaliser la tâche demandée, et invitez-le à les reproduire.

5. Accrocher sur le frigo une liste des choses à faire

Si votre enfant a tendance à traîner sans savoir quoi faire, pensez à accrocher une petite “checklist” des tâches à accomplir et, pourquoi pas, du timing dans lequel cela doit être fait. Cela l’aidera à savoir ce qu’il doit faire sans que vous ayez à lui répéter 10 fois.

Plus de conseils pour les jeunes parents

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)