À quel âge un enfant est-il prêt à connaître la vérité sur Saint Nicolas et Père Noël?

À quel âge un enfant est-il prêt à connaître la vérité sur Saint Nicolas et Père Noël?
© Getty Images

Les petits croient tous à Saint Nicolas et au Père Noël… jusqu’à ce qu’ils grandissent et se posent des questions! Mais à partir de quand exactement la magie s’envole-t-elle pour laisser place à la réalité? Selon les spécialistes, pas avant l’âge “de raison”.

C’est une tradition qui est perpétuée au sein de nombreuses familles: faire croire aux enfants qu’il existe un Père Noël et un Saint Nicolas. Pour les parents, c’est une manière de faire briller les yeux de leurs petits en leur offrant un peu de rêve. Et pour les enfants, ce sont ces personnages qui peuplent leur imaginaire et qui apportent, chaque année, des cadeaux et des bonbons par milliers. Mais la magie ne dure qu’un temps: les enfants grandissent et finissent par se poser la question fatidique: existent-ils vraiment?

Quand arrêtent-ils d’y croire?

Les enfants croient dur comme fer au Père Noël et à Saint Nicolas jusqu’à l’âge de 6 ans environ, c’est-à-dire lorsqu’ils entrent à l’école primaire. Puis, viendront les questions: comment Père Noël fait-il au juste pour passer par la cheminée? Comment Saint Nicolas peut-il être en même temps dans tel et tel magasin? Comment arrivent-ils à livrer les jouets dans le monde entier en une seule nuit? Ces interrogations arrivent le plus souvent vers 7 ans. Cet âge, que l’on appelle “l’âge de raison”, est celui où l’enfant commence à développer son esprit critique. Généralement, vers l’âge de 8 ans, l’enfant a pris conscience que le Père Noël et Saint Nicolas n’existaient pas. Bien entendu, l’âge auquel l’enfant découvre la vérité dépend de la vitesse à laquelle il grandit et le cadre dans lequel il évolue (frères et sœurs, par exemple).

Faut-il dire à son enfant que Saint Nicolas n’existe pas?

Bien des parents se demandent si, passé un certain âge, il n’est pas souhaitable d’annoncer à leur enfant que Saint Nicolas et le Père Noël n’existent pas. Les spécialistes conseillent de laisser les enfants découvrir la vérité par eux-mêmes. La raison est assez simple: en grandissant, l’enfant confrontera tôt ou tard son imaginaire à la réalité et se rendra compte que ces deux personnages, si merveilleux soient-ils, ont été inventés de toute pièce. Le comprendre n’est donc qu’une question de temps. Annoncer de but en blanc à un enfant que le Père Noël, Saint Nicolas ou encore la petite souris n’existent pas alors qu’il n’est pas assez mature pour l’entendre pourrait de ce fait être un choc pour lui.

Respecter le besoin de vérité

L’important est que l’enfant fasse la découverte par lui-même, même si cela implique d’y croire jusqu’à 8 ou 9 ans. Bien entendu, lorsqu’il commencera à se poser des questions et/ou à se rendre compte que ces personnages ne sont pas réels, inutile de lui mentir afin de faire perdurer la magie, même si cela vous fait mal au cœur. Si vous lui mentez en lui disant par exemple “Mais bien sûr que le Père Noël existe!”, il risque de remettre en doute son sens de l’observation et son esprit critique, qui sont alors en pleine construction. Et il risque aussi de vous en vouloir de lui avoir menti. Comprendre qu’il a besoin de connaître la vérité est le signe clair que votre enfant grandit, ce qui est une bonne nouvelle!

Posez des questions!

Si votre enfant vous fait part de ses doutes, saisissez l’occasion pour en discuter avec lui. Vous pouvez lui poser quelques questions du genre “Ah bon, et pourquoi penses-tu que le Père Noël n’existe pas?”, “As-tu remarqué certaines choses qui te font penser cela?”, “Tu en penses quoi, toi? Qu’ils existent, ou qu’ils n’existent pas?”. Ces questions vous permettront de savoir où votre enfant en est dans sa compréhension de la réalité: s’il a compris et accepté que tout cela est une histoire qu’on raconte aux enfants, ou s’il est en chemin pour en prendre conscience. Vous pourrez ainsi adapter votre discours sans brusquer les choses.

Que dire quand un enfant découvre la vérité?

Lorsqu’il découvrira la vérité, il est probable que votre enfant vous pose quelques questions, à commencer par “pourquoi faire croire aux enfants à l’existence du Père Noël et de Saint-Nicolas?”. Vous pouvez y répondre en expliquant que c’est une coutume, une histoire que l’on raconte aux petits pour éveiller leur imagination, les faire rêver un peu… et que se rendre compte que ces personnages n’existent pas est la preuve qu’il grandit, ce qui est super!

Si votre enfant a un frère et/ou une sœur qui y croit encore, expliquez-lui que chacun grandit à son rythme et qu’il serait judicieux qu’il laisse son cadet découvrir la vérité par lui-même, quand il sera prêt. Et que s’il est assez mature pour connaître ce “secret de grand”, il peut aussi le garder pour lui le temps que son frère ou sa sœur le soit également.

Plus de conseils pour les parents

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)