8 phrases assassines à ne jamais dire à un enfant

8 phrases assassines à ne jamais dire à un enfant
© Getty Images

Les mots ont un poids, particulièrement en matière d’éducation. Pour élever un enfant avec bienveillance, il y a plusieurs phrases à bannir de notre quotidien. Gros plan sur 8 d’entre elles.

Que vous soyez parent ou que vous travailliez avec des petits, la manière dont vous communiquez avec eux a un impact sur leur développement psychologique, mais aussi sur leur confiance en eux et en les autres. On se souvient d’ailleurs tous de phrases dures qui nous ont blessés. Ces répliques désobligeantes lancées par quelqu’un (qui ne s’en rend parfois pas compte) peuvent littéralement briser un enfant, et lui causer des blessures qui le suivront toute sa vie, en particulier chez les profils timides et/ou sensibles.

2 règles à suivre pour bien communiquer avec un enfant

Si le parent parfait n’existe pas et qu’il est parfois difficile de ne pas perdre patience dans un quotidien à 1000 à l’heure, il est tout à fait possible de mettre des choses en place pour éviter les coups de chaud et les agressions verbales.

  • On choisit ses mots: et on parle le plus calmement possible, même si l’enfant est en tort.
  • On évite les généralités: pour qu’un enfant développe une bonne confiance en lui et en les autres, l’idéal est de bannir les phrases qui renvoient à une faiblesse, telles que “Tu n’arrives jamais à finir tes devoirs à temps” ou “Tu es incapable de manger correctement”, qui ont tendance à le rabaisser et à lui faire croire que ça ne changera jamais.

Ce qu’il ne faut jamais dire à un enfant

“Tu es méchant(e)/vilain(e)”

Cette phrase, qu’on a certainement toutes et tous entendue dans notre enfance, est l’une des plus destructrices. Répétée sous la colère ou la fatigue, elle peut laisser croire à l’enfant que c’est une mauvaise personne, que son fond n’est pas bon.

“Ton frère/ta sœur faisait mieux que toi”

Ces mots auront pour impact de créer une rivalité entre l’enfant et son proche, et il risque de penser que vous faites du favoritisme. À proscrire!

“Tu ne comprends jamais rien”

Typiquement le genre de reproche généraliste et simpliste qui peut détruire l’estime de soi d’un enfant et sa confiance en ses capacités.

“Arrête un peu ton cinéma”

Si votre enfant vit une frustration, ne lui demandez pas de la taire et ne la minimisez pas. Invitez-le plutôt à s’exprimer, grâce à une phrase qui lui fera comprendre qu’il est en sécurité: “Je comprends ta frustration” ou encore “J’entends que c’est difficile à vivre pour toi”.

“Les autres copains ont mieux réussi que toi”

Comparer votre enfant avec les autres élèves de sa classe est particulièrement néfaste pour son bien-être psychologique: il risque de grandir en se comparant constamment et en ayant l’impression qu’il n’est pas à la hauteur ou dans la norme.

“Tu es comme ta mère/ton père!”

C’est le genre de phrases que l’on entend plus fréquemment dans les familles monoparentales ou recomposées, puisque c’est souvent ce qu’un parent divorcé réplique sous le coup de la colère. La phrase peut être destructrice, en particulier si les relations que vous entretenez avec l’autre parent sont tendues.

“Débrouille-toi un peu tout seul”

Si votre enfant vous demande de l’aide, ne l’envoyez pas balader en lui demandant de se débrouiller, il pourrait penser que vous n’avez que faire de l’épauler. Si vous n’avez pas le temps de vous occuper de lui à ce moment-là, dites-le honnêtement: “Je n’ai pas le temps maintenant, mais j’arrive quand j’ai fini” ou “Peut-être que quelqu’un d’autre pourrait t’aider?”.

“Tu n’y arriveras jamais”

C’est certainement la pire en termes d’estime de soi. Dire à son enfant qu’il n’arrivera pas à faire ceci ou cela affaiblit drastiquement l’image qu’il a de lui et de ses compétences. En grandissant, il risque de ne pas oser se lancer de défis ou expérimenter de nouvelles choses, par peur de ne pas y arriver.

Plus d’articles sur la famille

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)