C’est prouvé: faire une sieste au travail permet d’améliorer notre productivité!

C'est prouvé: faire une sieste au travail permet d'améliorer notre productivité!
Shutterstock

La sieste au travail est une pratique controversée. Et pourtant, l’idée est loin d’être absurde. Vous rêveriez de pouvoir piquer du nez quelques minutes après l’heure du déjeuner pour refaire le plein d’énergie? Certaines entreprises ont déjà adopté cette pratique qui aurait un impact aussi positif pour les employés que pour les employeurs.

Interrompre sa journée de travail pour faire une sieste est une aberration pour certains. Et pourtant, selon plusieurs études, faire la sieste au travail permettrait d’augmenter la concentration et la mémoire des travailleurs, et de diminuer le stress.

La micro-sieste

Selon les spécialistes du sommeil, la sieste au travail aurait des effets bénéfiques, à condition qu’elle ne dépasse pas 20 minutes. D’après la Nasa, les micro-siestes d’une vingtaine de minutes permettraient d’ailleurs d’augmenter la productivité de plus de 30%. Les siestes longues, quant à elles, auraient un effet inverse. En effet, en plus d’empiéter sur le temps de travail, les longues siestes nous entraînent dans un sommeil profond qui a tendance à nous rendre vaseux au réveil. Les courtes siestes rafraîchissantes sont donc à privilégier.

Pour un repos optimal, les spécialistes préconisent également la création d’espaces de repos entièrement destinés à la sieste au travail.

Les bienfaits de la sieste au travail

Selon l’expert de la santé Yuri Elkaim, ces power naps auraient de nombreux bienfaits:

  • Elles boostent la productivité et la vivacité d’esprit
  • Elles améliorent la mémoire et les capacités d’apprentissage
  • Elles améliorent la santé du coeur
  • Elles empêchent la dégradation des cellules
  • Elles diminuent le stress et boostent le système immunitaire
  • Elles ont un impact positif sur l’humeur

Une pratique déjà adoptée à l’étranger

Cette pratique a déjà été adoptée dans de nombreuses entreprises à l’étranger, telles qu’Apple, Nike, Procter & Gamble USA, ou encore Google. La tendance provient de la Silicon Valley qui accueille de nombreuses start-ups et entreprises à la pointe. Ces dernières disposent déjà pour la plupart de salles de sieste où les employés peuvent se retirer le temps d’une micro-sieste. Si la pratique se normalise de plus en plus aux USA et est déjà bien établie en Chine et au Japon, qu’en est-il de la Belgique?

L’Europe s’intéresse de plus à plus à cette pratique. Cependant, elle peine à se faire une place en Belgique. Plusieurs entreprises, comme Thalys, ont toutefois instauré une salle de sieste dans leur espace de travail, et semblent être convaincues par ce rituel.

Gagnant-gagnant

En plus d’avoir de réels effets sur la concentration et l’efficacité des travailleurs, la sieste a un effet positif sur le rapport qu’entretient l’employé avec son entreprise. En effet, la sieste instaure une meilleure ambiance de travail et donne l’image d’une entreprise bienveillante qui prend soin de ses travailleurs. Et si la motivation des employés augmente, leur productivité s’améliore aussi!

Quelques restrictions

Il existe cependant quelques restrictions. Premièrement, la sieste est déconseillée aux insomniaques, qui risqueraient de rencontrer encore plus de difficultés à s’endormir le soir. Ensuite, il est important de garder en tête qu’une sieste ne remplace pas une bonne nuit de sommeil.

Ceci pourrait également vous intéresser:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)