Une femme gagne la Transcontinental Race (4000 km) devant un homme

Une femme gagne la Transcontinental Race (4000 km) devant un homme
The Transcontinental Race

Mardi 6 août 2019, à 7h48 du matin, Fiona Kolbinger a franchi la ligne d’arrivée de la Transcontinental Race. Une course mixte de 4000 km qui relie Burgas (Bulgarie) à Brest (France). C’est la première fois qu’une femme remporte une course cycliste d’ultra-distance.

Elle l’a fait! À 24 ans, l’Allemande Fiona Kolbinger est la première femme à passer la ligne d’arrivée devant un homme et monter sur la plus haute marche du podium. Une course pour laquelle la sportive a dû aller puiser dans ses retranchements.

Une femme sur la plus haute marche du podium

Le départ de la 7ème édition de la Transcontinental Race a eu lieu le 27 juillet 2019. Ils étaient 263 cyclistes amateurs à enfourcher leur vélo, dont 40 femmes. 10 jours 2 heures et 48 minutes plus tard, Fiona Kolbinger arrive première, épuisée. « La dernière nuit était trop longue, trop sombre, et trop sinistre. Je suis tellement surprise de gagner. Je visais le podium des femmes, je ne pensais pas que je pourrais gagner la course. J’aurais pu attaquer encore plus, et dormir encore moins », peut-on lire sur la page Facebook de la course. La coureuse s’est pourtant administré un rythme de titan puisqu’elle roulait 19h par jour et ne dormait que 5h.

Une course de l’extrême

Cette compétition cycliste entre dans la catégorie de l’ultra-distance ou l’ultra-cyclisme, c’est-à-dire que les coureurs doivent parcourir de très (très) longues distances, 4000 km pour celle-ci. Ils prennent des routes ouvertes à la circulation, ils sont donc priés de respecter le code de la route, sous peine de pénalité. Pour cette Transcontinental Race, les coureurs étaient livrés à eux-mêmes, ils roulaient en parfaite autonomie. Ils doivent décider eux-mêmes de leur route, de quand ils s’arrêtent, dorment, mangent… Et surtout avoir tout ce matériel avec eux. Tout au long du chemin, ils n’ont droit à aucune assistance technique, ni même à des soigneurs. La seule condition qu’ils se devaient de respecter était de passer aux quatre « points de contrôle ». Un effort extrême on vous disait! Et c’est une femme qui a remporté cette course. Le deuxième est un homme et devrait franchir la ligne d’arrivée vers 19h, ce mardi 6 août.

Vous aimez le sport? Vous aimerez ces trois articles

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)