En Norvège, un photographe tombe nez à nez avec bébé renne blanc et publie des clichés rarissimes

En Norvège, un photographe tombe nez à nez avec bébé renne blanc et publie des clichés rarissimes
Getty Images

En se baladant dans le nord de la Norvège, le photographe Mads Nordsveen a eu la chance de croiser le chemin d’un renne blanc âgé de quelques mois seulement. Une rencontre rarissime qu’il a décidé d’immortaliser et de partager sur son compte Instagram ce lundi 3 décembre. 

« Il est venu très près de moi et nous nous sommes regardés droit dans les yeux. Il était très détendu quand il a vu que j’étais calme et amical. C’était presque comme s’il posait pour l’objectif », a confié le photographe à l’agence Caters News. Originaire d’Oslo, ce jeune Norvégien de 24 ans était en randonnée dans les montagnes du nord du pays à la recherche de beaux paysages à photographier lorsqu’il a aperçu ce bébé renne dont la fourrure est aussi blanche que la neige.

Un spécimen rare

Le renne blanc est un spécimen très rare. Sa couleur inhabituelle est causée par une anomalie génétique qui enlève le pigment de leur fourrure. À l’approche de Noël, on peut dire que le norvégien de 24 ans a eu beaucoup de chance de tomber nez à nez avec une « créature » aussi emblématique. D’ailleurs, selon une légende finlandaise, croiser un renne blanc porterait bonheur.

« Un moment magique »

Quelques secondes plus tard, la mère du bébé renne est venue le chercher, et ils sont partis ensemble. « Il a presque disparu dans la neige », décrit le photographe. Publiés sur son compte Instagram ce 3 décembre, les clichés de cet adorable bébé renne blanc ont fait le tour de la Toile. « C’était vraiment un moment magique, digne d’un conte de fées », a-t-il finit par conclure.

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)