Deux ménages belges sur trois ont du mal à épargner, selon Test Achats

Deux ménages belges sur trois ont du mal à épargner, selon Test Achats
Getty Images

Plus de deux tiers des ménages belges (68%) éprouvent des difficultés pour mettre de l’argent de côté. C’est ce qu’il ressort d’une étude menée par Test Achats relayée ce lundi par Le Soir et De Morgen. La situation est bien pire en Wallonie qu’en Flandre.

Test Achats a réalisé un vaste sondage national afin d’établir un baromètre des consommateurs. L’une des principales informations qui en est ressortie est la difficulté pour les Belges, et particulièrement pour les Wallons, de mettre de l’argent de côté.

La Flandre s’en tire mieux

Plus de 68% des personnes sondées affirment qu’ils ne parviennent pas ou quasiment pas à épargner. Cette problématique touche davantage le Sud du pays, où le pourcentage de ménages qui peinent à économiser s’élève à 78%.

Une situation financière confortable

Test Achats a également voulu savoir quelles étaient les dépenses qui posaient le plus de problèmes. L’étude se focalisait sur six domaines: le logement, les soins de santé, l’alimentation quotidienne, la mobilité, la culture et les loisirs et l’éducation. Résultat: 39% de la population seulement estiment être à l’aise dans tous les critères, tandis que 56% des répondants affirment être contraints de se priver sur au moins une des six dépenses étudiées. 5% des personnes sondées se trouvent quant à elles dans une situation de pauvreté selon les critères de Test Achats.

Les loisirs sacrifiés

Enfin, l’enquête a tenté de déterminer quelles étaient les dépenses que les Belges sacrifiaient en premier. Sans grande surprise, ce sont les loisirs qui sont mis de côté, à commencer par les excursions d’un jour et les week-ends, puis les sorties au cinéma, les concerts ou les musées.

Les temps sont durs pour les familles

Les Belges éprouvent par ailleurs des difficultés pour financer l’accès à l’enseignement supérieur et à l’université. Les coûts liés aux crèches et au baby-sitting sont également problématiques pour un quart des ménages. Et vous, arrivez-vous encore à mettre des sous de côté?

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, parentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)