Affaire Weinstein: les victimes sortent de leur silence

Reporters / Bpresse

Ce n’est plus un secret pour personne: Harvey Weinstein, producteur de cinéma et co-fondateur de la société Miramax, est accusé d’harcèlement sexuel et viol par de nombreuses actrices, dont le silence aurait acheté pendant des années.

Pendant une vingtaine d’années, ce fut le secret le mieux gardé d’Hollywood. Cependant, les révélations du journal New York Times ont changé la donne. Les victimes ont finalement décidé d’arrêter de se cacher et sont de plus en plus nombreuses à s’exprimer. Mais pourquoi a-t-il fallu attendre aussi longtemps pour que les langues se délient?

Tout le monde le savait

Alors que le scandale explose, de nombreuses critiques apparaissent sur le net. “Pourquoi les victimes n’ont-elles rien dit?” “Pourquoi attendre si longtemps pour révéler la vérité?”
On ne le dira jamais assez: les victimes de harcèlement se retrouvent souvent tétanisées et envahies d’un sentiment de honte et de culpabilité (aurais-je fais quelque chose de mal pour en arriver là?).

“Celui qui affirme que ces femmes ont fait preuve de faiblesse pour avoir accepté un règlement ou avoir attendu si longtemps ne comprend rien à ce que signifie l’intimidation, a rétorqué Lena Dunham, créatrice de la série Girls.

Une position de pouvoir

Harvey Weinstein est un des plus grands producteurs de cinéma américain. Avec son frère Robert, ces New-Yorkais créent leur première compagnie, Miramax, un succès qui donne lieu à un rachat de la société par Disney. Ils créent ensuite The Weinstein Compagny.
Au total, les deux frères ont obtenu 303 nominations et récolté 75 statuettes aux Oscars. Autant dire qu’ils sont les Dieux du cinéma d’aujourd’hui: il est difficile de s’opposer à quelqu’un d’aussi puissant, surtout si votre carrière en dépend.

“J’étais une enfant, je venais de signer un contrat, j’étais pétrifiée”, raconte Gwyneth Paltrow, “J’ai cru qu’il allait me virer”

Rose McGowan, Emma de Caunes, Asia Argento, Lucia Evans, Léa Seydoux, Cara Delevingne, Angelina Jolie… Aujourd’hui, de nombreuses femmes sortent de leur silence et affrontent le producteur. Des décisions applaudies par leurs collègues, qui soulignent leur courage de parler d’un fait pareil.

“Le harcèlement sexuel et les agressions sexuelles sont inexcusables, qui que vous soyez et quelle que soit votre profession. J’admire le courage et la force des femmes qui sont montées au front pour se faire entendre. écrit Leonardo DiCaprio sur Twitter.

“Les femmes qui témoignent sont héroïques et même si je n’ai pas personnellement été victime d’Harvey Weinstein, je ne peux malheureusement pas dire que je suis surprise” déclare Charlize Theron.

“A ce moment précis, je me sentais impuissante et effrayée mais je ne voulais pas le montrer. J’espérais que je me trompais sur la situation. En arrivant dans la chambre, j’ai d’abord été rassurée en voyant qu’une autre femme était présente. Il nous a demandé de nous embrasser et elle a commencé à l’aguicher”, extrait du témoignage de Cara Delevingne sur Instagram.

Ceci pourrait également vous intéresser: