Campagne choc contre le harcèlement sexuel dans les métros au Mexique

Campagne choc contre le harcèlement sexuel dans les métros au Mexique

Le harcèlement sexuel dont les femmes sont victimes dans les transports en commun touche une grande partie de la population, et pas seulement en Amérique latine… C’est pourtant dans la capitale mexicaine que la campagne a été lancée. L’occasion de revenir sur ce phénomène navrant qui n’a pas l’air de s’amenuir au fil du temps.

Des cibles faciles dans les transports en commun

Les transports en commun sont pour certains l’endroit idéal pour opérer. En effet, il suffit que le wagon du métro soit bondé pour que l’on voie apparaître les fameux « frotteurs », ces hommes qui n’hésitent pas à coller de manière déplacée les filles présentes dans la rame. Souvent prises de peur, les femmes n’osent pas réagir et connaissent alors une angoisse permanente quand il est question de prendre le métro. Sans parler des remarques grossières lancées à répétition à l’égard de l’anatomie féminine, dès qu’une femme a le malheur de croiser le chemin de ces harceleurs. La simple étape de prendre le métro devient alors un vrai supplice pour nombre d’entre elles.

Une campagne choc

A Mexico donc, une campagne a été lancée pour dénoncer ces actes grossiers qui ont des conséquences beaucoup plus dramatiques qu’on ne pourrait le penser. Les hommes, eux, ne se rendent pas souvent compte de ces harcèlements, ni de l’effet que cela peut engendrer sur les victimes, qui vivent parfois ces évènements au quotidien.

Les vidéos de deux « expériences sociales » conduites dans le métro de Mexico sont alors publiées sur les réseaux sociaux. L’auteur de ces vidéo est resté anonyme.

Dans Experimento Asiento (« L’Expérience du siège »), un siège de métro a été moulé en partie en forme de corps masculin,  avec des muscles et un pénis. Une pancarte « seulement pour les hommes » est accrochée juste au dessus de ce dernier. Sans surprise, les voyageurs cherchent à éviter ce siège.
Cette vidéo, peut être choc, a néamoins le mérite de faire réagir les hommes qui essaient de s’assoeir, se rendant alors compte de ce qu’une femme est parfois ammenée à vivre.

Une deuxième vidéo, Experimento Pantallas (« L’Expérience des écrans »), suit la même logique. Les derrières d’hommes attendant sur le quai du métro sont filmés et projetés sur un écran, afin de montrer le ressenti des femmes quand elles sont scrutées.

Même si elle peut paraître choquante, cette campagne a le mérite de nous montrer les terribles situations auxquelles aucune femme ne devrait être confrontée. Cette campagne nous prouve aussi que la sensibilisation est un excellent moyen de lutter contre le harcèlement.

Vous avez aimé cet article? ceci vous intéressera peut-être:

En jupe moulante, des Mexicaines testent la violence mysogine

Her Street View: dans la peau d’une femme harcelée en rue

Harcèlement scolaire: apprenez à vos enfants à se défendre!

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)