Epargne-pension
Est-ce utile de commencer une épargne-pension à 25 ans? © Rf Studio/Pexels

Épargne-pension: c’est vraiment utile? Quand et par où commencer?

Par Justine Leupe

Démarrer une épargne-pension à 25 ans peut sembler prématuré. Pourtant, “le plus tôt est le mieux” selon Camille Van Vyve, Content Strategist chez Easyvest, entreprise belge spécialisée en planification financière.

Tous les travailleurs belges bénéficieront d’une pension légale. Et l’on considère qu’un travailleur à la pension touche 60% de sa rémunération. Mais ça, c’est aujourd’hui. Dans le futur, ce pourcentage pourrait fortement diminuer. En effet, l’évolution démographique met sous pression notre système de pension: les jeunes arrivent de plus en plus tard sur le marché de l’emploi, l’espérance de vie ne fait qu’augmenter et la génération des baby-boomers est arrivée en masse sur le marché des pensions. Le ratio selon lequel deux travailleurs financent un pensionné ne sera donc pas tenable.

Il est donc crucial, pour s’assurer une retraite confortable, d’ajouter des compléments à cette pension légale.

4 piliers pour vieillir décemment

Pour comprendre ce qu’est une épargne-pension, discernons les quatre piliers qui interviennent financièrement dans la pension globale. Camille Van Vyve les détaille ci-dessous:

  • Il y a la pension légale, celle que chaque Belge percevra, “mais qui dans le futur sera mise sous pression, donc. Ce montant ne sera pas une somme suffisante pour vivre décemment”.
  • Les pensions complémentaires. “Elles sont perçues au travers d’assurances groupes pour les employés (en Belgique, ce type d’assurance se retrouve régulièrement dans les contrats de travail). Pour les indépendants, il existe diverses possibilités pour obtenir une assurance complémentaire”.
  • L’épargne-pension qui est une épargne de long terme. “Elle est à titre individuel et assortie d’un avantage fiscal”, explique Camille Van Vyve.
  • Enfin, les initiatives personnelles. “Elles sont importantes, c’est notamment l’achat d’un bien ou toute autre forme d’épargne individuelle, que l’on peut par exemple investir dans des actions et/ou dans des trackers mondiaux”. Selon la spécialiste, ce dernier type d’investissement est d’ailleurs le plus rationnel qui puisse être fait sur le long terme: “Il s’agit d’investir dans un fonds et de laisser cet argent sans s’en soucier ou en en ajoutant régulièrement”.

Le plus intéressant, et le plus judicieux, est d’avoir l’arsenal complet et donc ces quatre piliers actifs.

L’épargne-pension est-elle déductible?

L’épargne-pension est une formule que l’on souscrit auprès d’une banque. Camille Van Vyve nous précise qu’il existe deux options possibles:

  • Le régime “classique” avec un plafond à 990€/an, avec une réduction d’impôt de 30% du versement (soit maximum 297€).
  • Le “nouveau” régime avec un plafond à 1270€/an, avec une réduction d’impôt de 25% du versement (soit maximum 317,50€).

Comment fonctionne cette épargne?

Les montants, mis de côté par mois, sont généralement placés auprès d’une banque dans un fonds d’actions et d’obligations qui fluctue (en positif et en négatif). Cette épargne-pension est un investissement sûr, même si aucun montant fixe n’est garanti. “Ce type d’épargne a été mis au point par l’État, avec des règles strictes, pour que les Belges économisent en plus de leur pension légale. Lorsqu’une épargne-pension a été souscrite, c’est pour un minimum de dix ans, et l’argent ne peut pas sortir avant que la personne ait 60 ans”.

L’argent ne peut pas sortir avant que la personne ait 60 ans

Quand vient le moment du retrait, il faut savoir qu’une taxation est imposée. “C’est un peu le mauvais côté de l’épargne-pension car cette taxe est aujourd’hui de 8% mais l’État pourrait choisir de l’augmenter. Elle ne s’élèvera cependant jamais de manière drastique car l’État souhaite que les Belges bénéficient d’une meilleure pension; taxer cette épargne exagérément serait une mauvaise idée”.

Est-elle vraiment utile?

Le problème avec la pension, c’est que personne ne sait ce qu’il touchera exactement à terme. Et lorsqu’on apprend le montant, on se rend compte qu’il est crucial d’investir au-delà de la pension légale. Pour vous faire une idée, l’application Easyvest, grâce à diverses données, calcule des projections pour le montant de votre pension.

Cette domiciliation ne change pas fondamentalement le train de vie, surtout si elle est prélevée depuis l’âge de 25 ans

Plus on démarre ce type d’épargne tôt, mieux c’est. Même si la pension semble loin pour certains jeunes travailleurs, la spécialiste explique que “c’est une manière de se mettre une certaine discipline. Cette domiciliation qui part chaque mois ne change pas fondamentalement le train de vie, surtout si elle est prélevée depuis l’âge de 25 ans. Il est aussi possible de l’arrêter à tout moment, si l’on vit une période plus compliquée financièrement, par exemple, et de la reprendre par la suite”. Et si Camille Van Vyve insiste sur l’importance de commencer tôt, c’est parce que l’investissement à long terme grandit, grâce aux intérêts composés, de façon exponentielle.

Toujours pas convaincu(e)s?

Alors effectivement, “un euro aujourd’hui ne vaudra pas un euro demain”, mais sur les 20 dernières années, l’inflation a été quasiment nulle. Ce n’est que depuis un an qu’il y a eu une montée en flèche. “Et ça commence doucement à redescendre”, poursuit Camille Van Vyve. L’objectif de la Banque Centrale étant que l’inflation plafonne autour des 2%. “Si on se réfère aux dix dernières années, on constate que les fonds d’épargne-pension sont attractifs. Le rendement tourne autour de 8% par an, ce qui est très intéressant”. De plus, comme dit plus haut, l’épargne-pension, avant de pouvoir la toucher, donne droit à un avantage fiscal. Ce serait donc dommage de ne pas la mettre en place.

Camille Van Vyve conclut en rappelant que: “L’épargne-pension est un bon produit car il est encadré. Par contre, comme il est plafonné et taxé lorsqu’on récupère l’argent, elle ne permettra pas, à tout un chacun, d’avoir une pension confortable. Il faut additionner les quatre piliers évoqués pour espérer jouir d’une belle pension”.

Vous aimerez aussi:

Recettes, mode, déco, sexo, astro: suivez nos actus sur Facebook et Instagram. En exclu: nos derniers articles via Messenger.

Contenu des partenaires

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.