Comment récolter l’eau de pluie pour bien arroser son jardin?

Comment récolter l'eau de pluie pour bien arroser son jardin?
Getty images

La pluie est un don du ciel, alors quand il en tombe, il faut en profiter un max. Découvrez comment la récolter et la conserver pour en faire profiter fleurs et légumes tout l’été.

En période de chaleur, il faut savoir être malin pour bien utiliser l’eau! On vous explique comment créer les conditions favorables dans votre jardin pour récupérer l’eau de pluie et conserver un jardin bien irrigué tout l’été. À vos arrosoirs!

1. Récoltez de l’eau de pluie sur le toit

Installez au pied d’une descente de gouttière un tonneau ou une citerne. Après quelques pluies, vous récolterez rapidement près d’un mètre cube d’eau (soit 1000 litres) qui sera une précieuse réserve pour arroser votre jardin. Si les nouvelles constructions sont d’office dotées d’un système pour récolter les eaux de pluie, rien ne vous empêche, si vous en avez la possibilité, d’en installer près d’une maison ancienne.

2. Limitez les surfaces pavées

Le plus grand réservoir d’eau, c’est votre jardin. Laissez le sol absorber un maximum d’eau de pluie en limitant la surface pavée. Privilégiez le gravier pour la terrasse, des copeaux ou des écorces pour vos sentiers, des dalles alvéolées ou engazonnées pour vos allées et parkings.

3. Saupoudrez de compost

Chaque année, saupoudrez deux à trois centimètres de compost sur toute la surface du jardin: un sol riche en matières organiques a besoin de moins d’eau.

Lire aussi: Le compost, simple comme un jeu d’enfant

4. Créez des couvertures végétales

Le moyen le plus efficace pour lutter contre l’évaporation? Un jardin en couches, façon lasagne. Le sol qui se trouve sous une couverture végétale reste frais et humide plus longtemps. Exemple: un arbre sous lequel poussent des arbustes eux-mêmes placés au dessus d’un parterre de bulbes et de vivaces pour mi-ombre.

Lire aussi: La lasagne: solution express pour installer un potager sur de la pelouse

5. Recouvrez le sol

La terre nue se dessèche rapidement. Pour que le sol garde l’eau de pluie, couvrez tous les endroits dénudés de votre jardin avec du compost, des feuilles, du paillis, des copeaux, de l’herbe de tonte… Plus la couche est épaisse (au moins 10cm), plus c’est efficace. Si vous achetez des écorces, préférez de très petits morceaux, ils conservent davantage l’humidité.

Lire aussi: Le “mulching” pour une pelouse verte et vigoureuse

6. Testez un jardin sans arrosage

Avez-vous déjà pensé à créer un jardin sec, donc économe en eau, où pousseraient stipe plumeuse (Stipa pennata), verveine officinale, ou euphorbe? Optez pour un jardin de gravier, avec des plantes méditerranéennes comme la lavande ou le romarin, qu’il ne faut pas arroser, même par sécheresse.

7. Creusez une cuvette autour d’un arbre planté

Vous venez de planter un arbre ou un arbuste? Creusez une cuvette d’au moins 50cm de diamètre et de 5cm de profondeur autour de lui: elle gardera l’eau de pluie ou l’eau des arrosages.

8. Prévoyez une cuvette pour un jardin de pluie

Les jardins de pluie sont des cuvettes peu profondes, terrassées ou naturelles. Leur rôle est de retenir l’eau de ruissellement lors de fortes pluies jusqu’à son infiltration complète. Dans une pelouse ou un coin de potager, ces cuvettes seront quasi invisibles.

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)