planter basilic jardin
Vous avez la chance d'avoir un potager? Le basilic est indispensable! © Getty Images

6 secrets pour cultiver du basilic en pleine terre

Le basilic en pot, c’est bien, mais vous pouvez aussi le semer au jardin. Voici les 6 secrets pour que cette plante aromatique survive en pleine terre.

Vous avez l’habitude d’acheter du basilic en pot? Plantez-le plutôt dans votre potager. Comme il s’agit d’une plante annuelle, il est possible d’échelonner les semis pour faire durer le plaisir jusqu’en octobre, et ainsi en profiter dans de bons petits plats sans en racheter dans le commerce. Besoin de conseils? Suivez le guide!

1. Semez quand il fait chaud

L’idéal est de semer les graines de basilic dans des petits pots dès mars-avril. Laissez ces derniers sur un appui de fenêtre à l’intérieur pendant un mois ou deux, et repiquez ensuite les plants dans le jardin en mai-juin.

Bonne nouvelle: les retardataires peuvent franchement encore les semer au début de l’été. Condition indispensable: la température doit être de 15°C au moins, car la terre doit être réchauffée. Si vous refaites ensuite des semis tous les deux mois environ, vous pouvez même avoir des feuilles jeunes et tendres jusqu’en octobre.

2. Placez-le à la mi-ombre

Le basilic aime la chaleur mais supporte mal le plein soleil. Choisissez-lui une place à la mi-ombre mais à l’abri du froid. L’idéal? La tête au chaud et les pieds au frais.

3. Plantez-le dans un sol riche

Il est particulièrement bien dans sa peau dans un sol léger, assez riche et humifère (riche en humus, c’est-à-dire en débris végétaux). Si votre terre est lourde, avant de repiquer votre plant vous pouvez glisser une couche de cailloux dans le trou pour favoriser le drainage et éviter que l’eau stagne et que les racines pourrissent.

4. Pincez-le régulièrement

Pour obtenir un maximum de bonnes feuilles et une plante plus dense, ne laissez pas le basilic monter en fleurs; pincez régulièrement les sommités florales.

5. Arrosez mais avec modération

Le basilic aime boire, mais sa terre ne doit pas être humide en permanence, sans quoi, il risque de pourrir. Laissez-le sécher entre deux arrosages. Apportez un peu plus d’eau en cas de forte chaleur et diminuez lorsqu’il fait gris et pluvieux.

6. Paillez

Au moment de repiquer vos plants de basilic en pleine terre, vous pouvez épandre une bonne couche d’herbes sèches ou de paillettes de lin (5 à 6cm) après avoir sarclé (enlever les mauvaises herbes). Le paillage permet d’enrichir la terre et assure une bonne fraîcheur au niveau du sol.

Vous aimerez aussi

Recettes, mode, déco, sexo, astro: suivez nos actus sur Facebook et Instagram. En exclu: nos derniers articles via Messenger.

Contenu des partenaires

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.