6 trucs pour un air sain à l’intérieur en hiver

6 trucs pour un air sain à l'intérieur en hiver

L’air à l’intérieur de nos maisons a tendance à être plus pollué en hiver. En cause: le chauffage et la fâcheuse tendance à ne pas ouvrir les fenêtres pour éviter la déperdition de chaleur. Voici 6 trucs pour un air plus sain chez vous en hiver!

Quand le temps refroidit, on se calfeutre douillettement à l’intérieur avec un bon feu ou on augmente le chauffage de quelques degrés. Attention toutefois, cette douce chaleur a pour corolaire de confiner l’air des maisons. Comment faire pour que celui-ci reste sain?

1. Identifiez les pollueurs intérieurs

Il y a dans toutes les maisons des facteurs de pollution intérieure, particulièrement quand on ferme portes et fenêtres. C’est plus facile de les contrôler quand on les connaît. En voici quelques uns:

  • La fumée de tabac contient plus de 4500 particules dont la plupart, selon la Ligue contre le cancer, sont toxiques: phénol, ammoniaque, méthanol, nicotine, acide formique, benzène, monoxyde de carbone, etc.
  • Les moisissures qui se développent lorsque l’humidité est mal évacuée sont très nocives pour la santé!
  • Le monoxyde de carbone et le dioxyde d’azote peuvent s’échapper des appareils de combustion et de chauffage lorsqu’ils sont mal entretenus.
  • Les poussières qui se nichent dans les recoins, derrière les meubles, sur les plinthes peuvent être irritantes pour les voies respiratoires et retenir des bactéries ou autres substances qui polluent l’air intérieur.
  • Les produits d’entretien chimiques, certains revêtements, matériaux de construction, meubles, peintures, dégagent dans l’air des composés organiques volatils qui sont nocifs pour l’organisme.
  • Le dioxyde de carbone que nous rejetons dans l’air lorsque nous expirons. Quand le CO2 s’accumule dans une pièce mal ventilée, on peut ressentir de la fatigue et des maux de tête.

2. Aérez, aérez, aérez!

La seule et unique façon d’assurer un air sain chez soi est d’aérer: ouvrez grand les fenêtres de chaque pièce entre 10 et 15 minutes par jour. Cela devrait être un réflexe, au réveil dans la chambre à coucher. Surtout si vous baissez le chauffage pendant la nuit et que vous êtes en hiver: votre respiration toute la nuit aura produit de la chaleur qui au contact des surfaces froides de votre chambre (souvent sur les murs près des fenêtres) va créer de la condensation et donc de l’humidité.

3. Un bon système de ventilation

Est-ce possible de faire sortir l’air vicié, sans perdre la chaleur? Oui, c’est ainsi que marche un bon système de ventilation dans une maison bien isolée. Il rejette l’air intérieur pollué et aspire l’oxygène du bon air extérieur, sans faire baisser la température intérieure.

  • Le circulateur d’air idéal importe l’air frais venant de l’extérieur par les pièces les plus sèches (les chambres, par exemple) et expulse l’air vicié par les pièces plus humides (salle de bains, cuisine…)
  • Une ventilation mécanique aidée par un ventilateur fait entrer l’air frais de façon mécanique, tandis que le ventilateur aspire l’air pollué pour le rejeter vers l’extérieur.
  • Si vous voulez faire des économies d’énergie, optez pour un système à récupération de chaleur: la buse de sortie contenant de l’air chaud est contre celle qui fait entrer de l’air frais et réchauffe celui-ci.
  • Encore plus économique en énergie: le système qui mesure automatiquement la qualité de l’air et l’humidité, de manière à ventiler où et quand c’est nécessaire.

4. Dépoussiérez les radiateurs

La poussière qui se niche derrière les radiateurs diminue non seulement la diffusion de la chaleur mais en plus, elle se diffuse dans l’air et peut irriter les voies respiratoires chez les personnes avec un terrain allergique. Faire les poussières n’est donc pas superflu! Évitez de juste les remuer avec un plumeau, passez régulièrement l’aspirateur et essuyez les surfaces avec une lavette humide qui va les capturer.

Points d’attention pour l’aspirateur:

  • Choisissez un aspirateur un doté d’un filtre HEPA (high efficiency particulate air), qui empêche le rejet dans l’air des particules les plus fines.
  • Changez le sac en temps utile pour éviter le développement de bactéries.
  • Pensez à aérer quand vous balayez, prenez les poussières et passez l’aspirateur, pour chassez les petites particules qui s’échappent dans l’air.

5. Une température idéale

  • Si vous réglez la température du chauffage en-dessous de 17°C, vous risquez de créer des phénomènes de condensation, quand l’air chaud de votre respiration entrera en contact avec les surfaces froides de votre maison.
  • Si vous chauffez à plus de 21°C, vous risquez d’assécher l’air ambiant.
  • L’idéal est donc de régler le thermostat entre 18 et 20°C.

6. Séchez correctement le linge!

Les personnes qui n’ont pas de sèche-linge sont bien obligées de laisser sécher le linge à l’intérieur et, si nécessaire, dans le living, près du chauffage. Cela peut provoquer des problèmes de santé, particulièrement chez les personnes souffrant d’asthme, de rhume des foins et autres allergies. La présence du linge qui sèche augmente l’humidité de la pièce d’un tiers et cet excès d’humidité met du temps à disparaître. Cela favorise le développement des moisissures et des mites. Si vous devez faire sécher le linge à l’intérieur, faites-le si possible dans une pièce à part, chauffée et ventilée.

Autres trucs anti-humidité:

  • Aérez la salle de bains si possible pendant la douche et toujours après
  • Essuyez parois et sol après la douche
  • Ne mettez pas les meubles trop contre les murs, laissez un espace pour que l’air chaud et humide puisse circuler
  • Utilisez systématiquement la hotte et mettez des couvercles sur les casseroles

Ces articles devraient aussi vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin,  maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)