adidas et une mannequin qui ne s’épile pas: une polémique est lancée

adidas et une mannequin qui ne s'épile pas: une polémique est lancée

Pour sa dernière campagne publicitaire, adidas frappe fort en engageant des « icônes de demain ». Parmi elles, Arvida Byström, une mannequin et artiste suédoise qui lutte contre les codes imposés aux femmes, dont une de ses armes est l’absence d’épilation.

Dans le spot de seulement quinze secondes, Arvida Byström a un discours fort quant à la féminité dans notre société tout en affichant fièrement ses poils.  « Je pense que la féminité, c’est un concept culturel. Je pense que tout le monde peut être féminine, faire des choses féminines, et que la société actuelle a très peur de ça »

Si adidas comptait secouer avec cette démarche, on peut dire que les réactions ne se sont pas faites attendre. Sur Facebook, entre autres, la publicité ne fait pas l’unanimité et les internautes se déchainent. Entre insultes, critiques et messages de haine, la mannequin aurait même reçu des menaces de viol, l’ayant poussée à s’exprimer sur son compte Instagram.

« J’ai littéralement reçu des menaces de viol dans ma boîte mail. Je n’imagine même pas ce que c’est de vivre dans ce monde sans avoir tous mes privilèges. Plein d’amour, et rappelons-nous que chaque personne est différente. Et merci pour tout le soutien ! »

Bien que la mannequin ne compte pas se laisser abattre dans son engagement, nous pouvons nous questionner sur l’acceptation de la différence si quelques poils sur des jambes féminines peuvent provoquer une telle vague de haine…

Ceci pourrait aussi vous intéresser

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)