Jardin aquatique, mode d’emploi

Jardin aquatique, mode d'emploi
4-Header-trend-groen-in-glas-1-1

Simple, tendance, spectaculaire et à cultiver chez soi: le jardin aquatique est un concentré d’harmonie et de zénitude, qui coûte trois fois rien.

Posé sur un meuble, sur une table ou à même le sol, un jardin d’eau miniature offre un spectacle à la fois apaisant et fascinant. Simple bocal avec une petite plante, coupelle couverte de lentilles d’eau ou mini-bassin mêlant plantes de tailles et de variétés très différentes: les possibilités du jardin aquatique sont multiples.

Bien choisir son contenant

  • Récupérez au grenier ou en brocante un vieil aquarium, un grand vase translucide, un petit tonneau, une vasque, etc.
  • Vérifiez son étanchéité et nettoyez-le soigneusement.
  • Si vous placez votre mini-bassin sur une étagère ou sur un buffet, optez pour un vase haut et étroit.
  • En revanche, si vous le posez sur une table ou une table d’appoint, préférez un modèle large et bas. Il sera parfait pour des plantes flottantes, ou des plantes de marais, très agréables à regarder d’en haut.
  • Bon à savoir: le vase posé sur une table basse ne doit pas nécessairement être transparent. Opaque, il limite la formation d’algues et donc le nettoyage. Mais vous n’aurez plus la possibilité d’admirer les racines.

Les plantes aquatiques apprécient un endroit lumineux, mais à l’abri du soleil direct. Elles vivront plus longtemps dans une pièce de la maison ni trop chaude, ni trop froide.

GroenRijk_Prinsenbeek

La plantation

  • Versez une couche de 2 à 3 cm de terreau spécial plantes aquatiques ou de gravier d’aquarium sur le fond du contenant.
  • Versez de l’eau (minérale ou de pluie). Laissez-la reposer 1 ou 2 jours.
  • Retirez les plantes aquatiques de leur pot. Creusez des petits puits dans le gravier et installez les plantes délicatement. Recouvrez le fond d’une couche de gravier ou de petits cailloux. Si vous utilisez des plantes de berge, veillez à ce qu’elles ne soient pas totalement immergées.

3-Seasons-Rob_van_der_Vet_IMG_SEA-12

Les soins

  • À la plantation, insérez éventuellement un bâton d’engrais pour plantes aquatiques entre les racines (pour une bonne reprise de la plante et 4 mois de nourriture environ).
  • Par la suite, versez une pincée de nourriture liquide pour plantes d’intérieur toutes les 2 semaines dans l’eau de vos plantes de marais, et de nourriture pour plantes d’aquarium pour vos plantes immergées et purifiantes.
  • Quand vous remplacez l’eau (1 fois/mois pour les plantes aquatiques, 1 fois/semaine pour les plantes d’intérieur et les boutures), nettoyez bien les parois afin de retirer les algues.
  • Ajoutez régulièrement un peu d’eau à vos mini-bassins. L’eau s’évapore vite, et si les plantes ne sont pas bien immergées, elles dépériront.

Pas question de faire pousser un nénuphar classique à l’intérieur. Mais les pépinières spécialisées en plantes aquatiques proposent des variétés de mininénuphars. Alternative intéressante, les lotus nains, délicieusement parfumés. Pour s’épanouir, ils ont besoin de beaucoup de soleil et d’une température constante d’environ 20 °C.

Quelles plantes?

Plante de berge, plante flottante, plante immergée, c’est affaire de goût. Mais dans les mini-bassins mêlant plusieurs plantes et niveaux (créés à l’aide de pierres, de morceaux de pots…), mieux vaut au moins placer une plante oxygénante. Sinon, ajoutez quelques gouttes de produit clarifiant pour aquariums et bassins (par exemple « Aqua Clear ») toutes les deux semaines pour garder l’eau saine et sans algues. Comptez trois plantes maximum pour un contenant de 10 litres. Plus l’aquarium ou le vase est grand, moins le remplacement de l’eau sera fréquent. Mais il sera plus difficile à déplacer.

Les plantes de berge

Elles ne sont pas entièrement immergées, mais elles aiment avoir les pieds dans l’eau. Limitez la hauteur de l’eau de leur contenant à 20 cm. Pour éviter que les plantes ne deviennent trop imposantes, séparez régulièrement la motte avec les racines en plusieurs morceaux. N’en replacez qu’un en place et donnez les autres ou plantez-les dans d’autres contenants.

Pour un vase haut:

  • La prêle japonaise (Equisetum japonicum)
  • La flèche d’eau (Sagittaria sagittifolia)
  • L’iris des marais (Iris pseudacorus)
  • L’épée d’eau de l’Amazone (Echinodorus amazonicus)

Pour un vase bas:

  • L’herbe aux écus (Lysimachia nummularia)
  • La bougie d’eau (Orontium aquaticum)
  • Le calla des marais (Calla palustris)

K7-Slangenwortel-GAP_0769827

Les plantes submergées

Elles sont enracinées au fond du bassin ou de l’aquarium et sont entièrement dans l’eau, formant une espèce de forêt aquatique féerique. Leur rôle oxygénant est important. Taillez-les régulièrement pour qu’elles ne deviennent pas trop imposantes.

  • Notre préférée? Le Limnophila sessiliflora

K8-limnophila-sessiliflora-513edfb0d2d4

Les plantes oxygénantes

Elles contribuent à garder l’eau limpide et à éviter la prolifération d’algues.

  • La myriophylle en épi (Myriophyllum spicatum)
  • L’hygraphile des Indes (Hygrophila polysperma)
  • Le cornifle nageant (Ceratophyllum demersum)
  • La pesse d’eau (Hippuris vulgaris)

K11-Grof_hoornblad-GAP_0721047

Les plantes flottantes

Les plantes flottantes s’épanouissent en surface. Elles conviennent bien aux contenants bas.

  • La morène ou petit nénuphar (Hydrocharis morsus-ranae)
  • La salvinie (Salvinia natans)
  • La jacinthe d’eau (Eichhornia crassipes)
  • La laitue d’eau (Pistia stratiotes)

K17-Watersla-GAP_0178275

De bien jolies boutures

Bouturer une plante est la manière la plus simple et la moins onéreuse de se créer un petit jardin d’eau. C’est aussi très esthétique.

  • Verres, verrines, pots de yaourts ou bocaux de confiture en verre… tous les petits contenants font l’affaire quand il s’agit de laisser voir les racines.
  • La liste des plantes qu’on peut bouturer est longue: impatiens, lierre, fuchsia, bégonia, menthe, datura, passiflore, sauge, bignone, géranium, mais aussi la plupart des arbustes (rosier, figuier, lilas, saule, laurier rose…).
  • Utilisez de préférence de l’eau de pluie et déposez éventuellement un morceau de charbon de bois au fond du contenant pour éviter l’apparition d’algues. Sinon, remplacez l’eau tous les 15 jours.
  • Ajoutez un soupçon de limonade au citron incolore à l’eau: le sucre fournira de la nourriture à la plante et le citron empêchera la prolifération de bactéries dans l’eau.
  • Lorsque les plants auront suffisamment de racines, plantez-les dans un terreau léger.

4-Header-trend-groen-in-glas-1-1

Ça marche aussi avec des plantes d’intérieur !

Tentez un mini-jardin aquatique composé de plantes d’intérieur classiques. Elles pousseront sans terre ou substrat, dans l’eau, vous offrant une jolie vue sur leurs racines. Ce système, dit hydroponie, est notamment utilisé pour la culture des laitues, des chicorées, des fraisiers. Chez vous, tentez l’expérience avec le lierre, le philodendron, l’Epipremnum, le Tradescantia, le bégonia, la fougère, le chlorophyton chevelu, le faux papyrus (Cyperus alternifolius) ou même la menthe.

  • Sortez la plante du pot, retirez un maximum de terreau en la secouant délicatement.
  • Puis passez les racines sous le robinet pour qu’elles soient parfaitement propres.
  • Déposez la plante dans son contenant transparent.
  • Versez de l’eau minérale (en bouteille) de manière à recouvrir les racines. Si l’eau reste limpide, les plantes s’y épanouiront pendant des mois.
  • Assurez-vous qu’il n’y a pas de feuilles dans l’eau et ajoutez une pincée de poudre de charbon végétal actif de temps en temps dans l’eau pour qu’elle reste pure.
  • Vérifiez régulièrement le niveau de l’eau.

Texte: Laurence Machiels et Renée Baguette

Ceci devrait aussi vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin,  maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)