7 plantes médicinales à cultiver dans son jardin

7 plantes médicinales à cultiver dans son jardin
Getty images

Il existe de nombreuses plantes aromatiques et herbes médicinales aux vertus thérapeutiques. En voici sept que vous pouvez cultiver en toute sécurité et qui vous viendront en aide pour soulager les petits maux quotidien. 

L’herboriste et naturopathe Isabelle Cornette a déterminé sept systèmes essentiels à la physiologie humaine, ayant chacun sa plante préférée. Il s’agit de plantes locales, très efficaces, faciles à cultiver et à utiliser.

  1. Système immunitaire: l’angélique

Une des plus vieilles plantes (elle a survécu à la période glaciaire). C’est une « plante de longue vie ». Entre autres vertus, elle nourrit nos cellules et protège notre immunité. Vous pouvez faire bouillir durant 3 minutes 200 ml d’eau contenant 1 c à s de racines séchées puis laisser infuser 10 minutes et filtrer. À éviter en cas de grossesse, diabète et cancer.

  1. Système nerveux: le millepertuis

Combat notamment l’anxiété, voire les légères dépressions. Laissez infuser durant 4 heures au soleil un bol en verre contenant 19 fleurs de millepertuis et 200 ml d’eau, puis filtrez. Attention aux interactions possibles avec plusieurs médicaments (pilules contraceptives, fluidifiants sanguins, anti-dépresseurs, anti-HIV…)

  1. Système respiratoire: l’inule grande aunée

Efficace en cas de bronchite et de toux chronique voire d’asthme. Laissez macérer une nuit 2 c à s dans 1⁄2l d’eau puis portez à ébullition et laissez infuser 15 minutes. Filtrez. À éviter en cas de traitement du diabète et de l’hypertension.

  1. Système cardiovasculaire: l’aubépine

Notamment régulatrice du rythme cardiaque et de l’hypertension. Versez 200 ml d’eau frémissante sur 1 c à s de sommités fleuries et laissez infuser 5 à 10 minutes. Filtrez. Avis médical nécessaire en cas de traitement à la digitaline.

  1. Système digestif (+ foie et intestins): le pissenlit

Draine le foie et prévient la formation de calculs biliaires et rénaux. Faites macérer durant 3 heures, dans 1⁄2 l d’eau, un pied complet (racine comprise) de pissenlit non encore fleuri. Puis faites bouillir 5 minutes et laissez in- fuser 10 minutes. Filtrez. Contre-indiqué en cas d’insuffisance cardiaque ou rénale sévère, d’hypersensibilité gastrique….

  1. Système urogénital: la bruyère

Aide les reins et la vessie. Faites chauffer et retirez juste avant ébullition 200 ml d’eau contenant 1 c à s de bruyère séchée. Laissez infuser 5 mn, puis filtrez. Avis médical indispensable en cas de pathologie et d’inflammation des reins.

  1. Système locomoteur: la reine des prés

Notamment efficace dans le traitement de l’obésité et de la cellulite. Elle a aussi une action anti-inflammatoire et anti-douleur. Versez 200 ml d’eau frémissante (jamais bouillante) sur 1 grosse c à s de fleurs séchées. Laissez infuser 10 minutes, puis filtrez. Contre-indiqué pour les femmes enceintes ou qui allaitent, les asthmatiques, en cas d’allergie à l’aspirine et de problèmes gastriques.

Dans son livre « Le Jardin des Merveilles« , Isabelle Cornette présente 42 plantes et différentes façons de les en fonction de nos papilles gustatives: « Par exemple, l’amertume du pissenlit est assez rébarbative, mais on peut cuisiner cette plante… Les grands chefs ont souvent recours à 5 saveurs pour créer leurs plats: les saveurs amère, sucrée, salée, acide et piquante. Dans une salade de pissenlit, on peut ajouter des raisins de Corinthe (sucré), du vinaigre de framboise et des pommes (acide), de la moutarde et du radis noir (piquant), du tamari, (sauce soja japonaise – salé)… On obtient une salade pleine de saveurs. »

À lire:

Le Jardin des Merveilles, d’Isabelle Cornette. L’herboriste y partage des recettes qui exploitent les vertus d’une quarantaine de plantes choisies pour favoriser notre santé et ravir nos papilles gustatives. (JDM Editions, 50€, à commander par mail: isabelle.cornette.jdm@gmail.com).

Texte: Benoît Huc

PLUS D’INFOS JARDIN:

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)