6 secrets pour réussir le basilic en pleine terre

6 secrets pour réussir le basilic en pleine terre

Le basilic en pot, c’est bien. Mais vous pouvez aussi le semer au jardin. Et même échelonner les semis pour en avoir du « neuf » jusqu’en octobre. Voici 6 secrets pour que votre basilic soit heureux au jardin.

1. Semez quand il fait chaud

L’idéal est de le semer en pot dès mars-avril, puis de laisser ces petits pots sur un appui de fenêtre à l’intérieur, puis de repiquer au jardin mai-juin.

Bonne nouvelle: les retardataires peuvent franchement encore le semer maintenant au jardin. Condition indispensable: la température doit être de 15° au moins car la terre doit être réchauffée. Si vous refaites ensuite des semis tous les 2 mois environ, vous pouvez même avoir des feuilles jeunes et tendres jusqu’en octobre.

2. A mi-ombre

Le basilic aime la chaleur mais n’adore pas le plein soleil. Choisissez-lui une place à mi-ombre et à l’abri du froid.

3. Un sol riche

Il est particulièrement bien dans sa peau dans un sol légéer, assez riche et humifère.

4. Pincez

Pour obtenir un maximum de bonnes feuille et une plante plus dense, ne la laissez pas monter en fleurs; pincez régulièrement les sommités florales.

5. De l’eau, mais avec modération

Il aime boire mais sa terre ne doit pas être humide en permanence, sans quoi, il risque de pourrir. Laissez-la sécher entre deux arrosages.

6. Paillez

Le paillage est indispensable pour réussir du basilic en pleine terre.  Epandez un bonne couche d’herbes sèches ou de paillettes de lin (5 à 6 cm) après avor sarclé.

Vous aimez jardiner? Ces articles pourraient vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)