Une application belge pour calculer et diminuer votre empreinte carbone en prenant l’avion

Une application belge pour calculer et diminuer votre empreinte carbone en prenant l'avion
Pexels

Qui dit vacances dit soleil mais pour beaucoup d’entre nous, vacances riment surtout avec avion. Heureusement, l’application Greentripper nous permet de voyager sans (trop) culpabiliser. 

À titre d’exemple, deux personnes sur un vol Bruxelles-Séville (aller simple) émettent 484kg de CO2. Que fait alors cette application pour diminuer notre empreinte de carbone? On vous explique.

Calculer son empreinte carbone

L’application fonctionne comme ceci: vous devez enregistrer le vol que vous avez pris et l’application se charge de calculer la quantité de gaz à effet de serre émise. Même si on a les résultats devant les yeux, ils peuvent nous paraître assez vagues. C’est pourquoi Greentripper a pensé à donner des comparaisons. Par exemple, la consommation annuelle d’une voiture (roulant 15.000km), ou bien encore ce que devrait consommer une personne annuellement pour limiter le réchauffement climatique à 2°C.

On transfert le CO2 en donation

Une fois le calcul réalisé et votre empreinte carbone connue, vous pouvez faire un don (équivalent aux kgs de CO2 émis) à une ou deux associations. Ces ONG basées en Afrique luttent évidemment pour la diminution de gaz à effet de serre ou pour limiter la déforestation. Il y a aussi la possibilité de faire un don à deux associations qui luttent pour le climat localement (Be planet) ou internationalement (GoodPlanet).

On est bien d’accord, cette astuce reste une goutte d’eau dans l’océan. Le train, le bus ou encore la voiture sont à privilégier, si la destination n’est pas trop loin. Greentripper reste cependant un bon moyen pour les accros de voyage qui sont aussi soucieux de la planète.

Vous avez aimé cet article?

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin,maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)