Les meilleurs campings où s’évader en Belgique

Les meilleurs campings où s'évader en Belgique
Pexels/Uriel Mont

Entre le camping et le glamping, notre cœur balance. Alors on vous laisse choisir parmi notre sélection d’adresses dont on garantit la qualité des infrastructures, les chouettes activités… et la beauté du décor.

Même si le Belge a toujours adoré camper et ses envies évoluent: la tente est délaissée pour le mobile home déjà équipé, la bulle transparente, le chalet scandinave ou le tipi traditionnel. Bref, tous ces lieux insolites que les campings “classiques” sont de plus en plus nombreux à faire pousser. Avec toujours le même souhait que le campeur veut exaucer: une parenthèse conviviale, pas trop chère, en pleine nature et en toute liberté. Bonne nouvelle pour tous ceux qui restent en Belgique cet été: il existe plus de 300 terrains, de l’Ardenne à la mer du Nord. Voici nos chouchous.

1. Le Prahay à Bouillon: le plus verdoyant

Ceux qui aiment le clapotis de l’eau réserveront un emplacement au plus près de la rivière, des canoës, des kayaks et des pêcheurs. Ces derniers apprécieront d’ailleurs la quantité de brochets, truites et autres chevaines baignant dans la Semois. Ceux qui rêvent de sérénité totale choisiront plutôt la vue sur les bois. Quant aux mordus de glamping, ils opteront pour un “luxury lodge” ou une “tente safari” comportant une salle de bains, une cuisine, une terrasse privée et un joli mobilier boisé. Confort et élégance: c’est ça, le camping moderne!

Plus d’infos: camping-leprahay.com

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Recranet (@recranet)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon
À faire dans les environs

  • Une visite au château de Godefroid ou au parc animalier de Bouillon.
  • Faire un tour dans le joli village de Poupehan.

2. Le Roptai à Rochefort: le plus pittoresque

Nous sommes sur le plus ancien terrain de camping de Belgique, géré depuis 1932 par la même famille. On s’y sent “comme chez soi”, que l’on dorme dans une cabane ou un chalet norvégien, ou que l’on amarre sa toile en mode “sauvage” au milieu du joli bois du Roptai. C’est d’ailleurs ce dernier qui a donné son nom au lieu. Cantine, pistes de pétanque, piscine chauffée, tables de ping-pong… On savoure ici les ingrédients “classiques” du camping en toute simplicité, même si les kids apprécieront aussi les aires de jeux (foot, tir à l’arc ou laser game), ainsi que le feu de camp hebdomadaire où ils apprennent à cuire leur pain.

Plus d’infos: leroptai.be

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Camping Le Roptai (@leroptai)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

À faire dans les environs

  • La promenade “Les Geais”, qui démarre du camping et fait à peine 5km.
  • Une balade jusqu’aux hameaux d’Ave-et-Auffe, de Lavaux-Sainte-Anne ou de Belvaux.
  • Louer un VTT pour dompter les sentiers forestiers de la vallée de la Lesse.
  • Faire une balade à cheval autour de Chanly.

3. Klein Strand à Jabbeke: le plus familial

La digue ostendaise se trouve à seulement 15 minutes en voiture. Mais là où ce camping fait fort, c’est qu’il possède sa propre plage au bord d’un lac. Une étendue de sable sécurisée, agrémentée de toboggans aquatiques pour les kids, d’une pataugeoire pour les tout-petits ou de terrains de beach-volley pour les plus grands. Côté camping? Les tentes sont les bienvenues, bien sûr. Mais les cabanes en bois (quatre personnes) ou les chalets (jusqu’à six personnes) se révèlent un cran plus douillets, tandis que les tentes “de luxe” sont déjà montées en mode lodge… avec un poêle à pellets pour les soirées plus fraîches.

Plus d’infos: kleinstrand.be

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

À faire dans les environs

  • Une échappée à vélo ou en cuistax (disponibles au camping).
  • Une visite de Bruges ou Ostende, qui se trouvent à une quinzaine de minutes de route.

4. La ferme Dôrloû à Wodecq: le plus champêtre

À peine 12 emplacements et un cadre bucolique fait de prairies et d’un joli verger: c’est ce que propose ce petit coin de quiétude situé au cœur du Pays des Collines. Les campeurs sont clairement moins nombreux que les animaux, puisque vaches, lapins, poules, cochons ou brebis sont ici chez eux. Rassurez-vous: la majorité des tentes ont droit à l’électricité, mais aussi aux délices du terroir proposés à la boulangerie, la boucherie ou l’épicerie d’une ferme 100% biologique. Possibilité de restauration: il suffit de demander à Chantal ou à Freddy.

Plus d’infos: fermedorlou.be

 

View this post on Instagram

A post shared by Bettina (@moonoverbelgium)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

À faire dans les environs

  • Une randonnée à vélo électrique jusqu’à Renaix, réputé pour sa basilique ou son musée du textile.
  • Une balade à travers bois et prairies jusqu’à Ellezelles, le fameux “village des sorcières”.

5. Parc La Clusure à Tellin: le plus classe

Entouré de vertes forêts, ce splendide camping au bord de la Lomme est l’unique représentant belge de la marque Sandaya, créée par nos voisins français il y a tout juste dix ans. L’atout majeur des lieux? Ses beaux espaces: l’emplacement d’une tente ou d’une caravane offre pas moins de 100 m2! On peut également louer un petit chalet, un cottage, un lodge… ou une tente de deux ou trois chambres déjà dépliée pour vous. Pour la baignade, vous avez le choix entre la piscine chauffée et la rivière qui invite aussi bien au pique‐nique qu’à la paresse…

Plus d’infos: parclaclusure.be

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Sandaya (@campings_sandaya)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

À faire dans les environs

  • Des randonnées (entre 2 heures et 1 journée) démarrant du camping pour s’enfoncer au plus profond des forêts.
  • Aller manger (et boire une bière) à Rochefort.
  • Revoir ses classiques: les Grottes de Han, le village de Redu ou l’Euro Space Center.

6. Le Rocher de la vierge à Hamoir: le plus convivial

Entre Aywaille et Durbuy, à l’orée du village jazzy de Comblain‐La‐Tour, sommeille ce très agréable camping le long de l’Ourthe. Outre un emplacement pour poser sa Quechua, on peut y louer une caravane résidentielle, un mobile home, un chalet‐tente en forme de tipi. Mais l’argument qui fait vraiment craquer, c’est le “kota grill”, une cabane finlandaise pouvant accueillir jusqu’à 12 personnes autour d’un grand feu où l’on peut concocter un barbecue, une paella ou, par temps froid, une fondue savoyarde. Pour la digestion, les propriétaires louent des vélos électriques ou faire du trampoline…géant!

Plus d’infos: lerocherdelavierge.be

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Ursula Sampels (@urmel49)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

À faire dans les environs

7. Beau rêve à Rendeux: le plus nature

Rien que pour son nom, on file au Beau Rêve pour profiter de nuits douces dans un environnement traversé par des petits ruisseaux et situé à l’entrée d’une forêt où, en fin de journée, vous aurez peut‐être la chance d’apercevoir des cerfs. Le point de départ idéal pour une randonnée pédestre, une virée en kayak ou une balade en VTT, dans un lieu où l’on trie ses déchets et qui est le premier camping de Belgique à fonctionner entièrement aux énergies renouvelables. Côté activités, il suffit de demander conseil à Ben ou Annelies, qui seront ravis de bavarder avec vous dans le bar‐salon et même de vous préparer des sandwichs pour le casse‐croûte.

Plus d’infos: camping‐beaureve.be

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Camping Beau Reve (@campingbeaureve) le

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon
À faire dans les environs

  • La très jolie balade (12km) autour du lac de Nisramont, au confluent des deux Ourthes.
  • Le parcours artistico‐pédagogique dans les arbres, au parc Chlorophylle, à Dochamps.
  • Se rendre (en voiture) jusqu’à Ny et Wéris, tous les deux inscrits sur la liste des plus beaux villages de Wallonie.

8. Houtum à Kasterlee: le plus glam

Entouré des paisibles paysages de la Campine, ce petit bijou de nature est géré depuis 1975 par un couple dont le mari est apiculteur… et vend donc son propre miel. Côté infrastructures: un terrain de volley-ball, une piste de pétanque, un billard ou encore une pelouse avec hamacs. Pour les férus de glamping, il est possible de rêvasser dans de très belles tiny houses ou des cabines “igloo” au design scandinave.

Plus d’infos: campinghoutum.be

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

À faire dans les environs

  • Une partie de golf champêtre au domaine De Putten, qui prolonge le camping.
  • Une visite de Kasterlee, réputée pour ses potirons mais aussi ses paysages de landes, de bois, de marais et d’étangs.
  • Emmener les kids au parc d’attractions Bobbejaanland, situé à moins de 10km.

3 sites utiles pour les campeurs

  1. Walloniebelgiquetourisme: pour trouver d’autres adresses.
  2. Homecamper: la première plateforme pour camper chez l’habitant dans plus de 42 pays dont la Belgique.
  3. Welcometomygarden: pour rappel, le camping sauvage n’est pas autorisé en Belgique. Trois jeunes Belges ont donc créé un site qui recense les spots où planter sa tente chez l’habitant.

Texte: Nicolas Balmet

Où séjourner en Belgique cet été?

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)