Surprise: un épisode de Noël de Black Mirror débarque sur Netflix

Surprise: un épisode de Noël de Black Mirror débarque sur Netflix
© Netflix / Black Mirror

On ne l’attendait pas, mais Netflix aime spontanément chouchouter ses abonnés: ce vendredi 28 décembre, un épisode de Noël de Black Mirror sortira sur la plateforme de streaming. Ce dernier, intitulé Bandersnatch, a la particularité d’être interactif!

Ce jeudi 27 décembre, Netflix a surpris ses fans en partageant une bande-annonce de l’épisode de Noël 2018 de Black MirrorBandersnatch (titre en référence à une créature mystérieuse du roman De l’autre côté du miroir de Lewis Carroll). Sa date de sortie sur la plateforme de streaming a également été annoncée: ce vendredi 28 décembre.

Un épisode de Noël bien particulier

Le synopsis de cet épisode est digne de la célèbre série d’anticipation dystopique: en 1984, un jeune programmeur adapte un roman fantastique pour en faire un jeu vidéo et se prend à douter de la réalité. L’histoire tentaculaire devient un labyrinthe hallucinant… Alors que nous ignorions absolument tout de ce projet, le premier trailer dévoile un casting composé de quelques têtes connues: Will Poulter (Le Labyrinthe, The Revenant), Fionn Whitehead (Dunkerque) et Asim Chaudhry (de la série People Just Do Nothing).

Mais la particularité de cet épisode de Noël ne figure pas dans l’histoire ou dans le choix des acteurs: il s’agirait d’un film interactif. C’est-à-dire que plusieurs scénarios sont disponibles et que vous allez choisir le dénouement de l’histoire en optant pour l’un d’entre eux. Selon le site KMRB, cet épisode pourrait d’ailleurs durer entre 2 et 312 minutes (soit 5h12). Voilà qui promet des merveilles…

Fan de Netflix? Ceci est pour vous:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)