Kris Van de Sande et Roland Hermans

5 parcs en fleurs où admirer l’éveil du printemps

Cerisiers, magnolias, tulipes et camélias ouvrent le bal de la floraison du printemps. Découvrez les parcs et jardins de Belgique où profiter de ce magnifique spectacle.

On n’aura jamais autant béni les espaces verts qu’en cette période de pandémie. Après les avoir testés, on a dressé un top 5 des parcs et jardins du pays à découvrir absolument au printemps. Attention, pensez à bien réserver votre ticket et créneau horaire!

1. Les tulipes au château de Grand-Bigard

C’est la 18e édition de Floralia, l’exposition florale de saison à ne pas rater! Sur les 14 hectares du parc du château de Grand-Bigard, plus d’un million de plantes à bulbes ont été plantées à la main par l’équipe de jardiniers du château. Jusqu’au 2 mai, vous pourrez découvrir pas moins de 400 variétés de tulipes ainsi que des jacinthes, des narcisses et d’autres variétés de printemps.

Réservations: https://www.floralia-brussels.be/fr/floralia-brussels/

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.

2. Les cerisiers au Jardin japonais d’Hasselt

Ouvert en 1992, c’est l’un des plus grands jardins japonais d’Europe. Le printemps est la saison idéale pour s’y rendre, car on peut admirer les nombreux cerisiers en fleurs, une activité 100% nipponne. Attention, il ne reste que quelques créneaux horaires entre le 20 et le 23 avril et entre le 27 et le 30 avril pour profiter de la très courte période de floraison.

Réservations: https://www.visithasselt.be/fr/jardin-japonais/tickets-et-heures-douverture

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Japanse Tuin BE (@japansetuinbe)

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.

3. Les magnolias au Jardin botanique de Meise

La floraison des magnolias, arbuste originaire du Japon et de Chine, signe le retour du printemps. De nombreuses espèces fleurissent déjà à la fin du mois de mars, avant même qu’il n’y ait de feuilles sur les arbres. Certaines plantes produisent de grandes fleurs ornementales; d’autres, de plus petites merveilleusement parfumées. Le Jardin botanique de Meise, en périphérie bruxelloise, rassemble une collection avec une dizaine d’espèces botaniques que vous pourrez voir fleurir jusqu’au 30 avril!

Réservations: https://www.plantentuinmeise.be

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Plantentuin Meise (@plantentuinmeise)

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.

4. Les espèces rares au Parc Tenbosch

Ce magnifique parc aux allures de jardin anglais niché à Ixelles regorge d’espèces rares. Il faut le visiter au printemps, lorsque toutes les plantes sont en fleurs et idéalement tôt le matin pour profiter des chants des oiseaux et du calme. Pour la petite histoire, le botaniste spécialiste des arbres Jean-Louis Semet hérite dans les années 50 de ce terrain ayant appartenu à ses grand-parents et le transforme en arboretum et jardin botanique. En 1982, lorsque la Région bruxelloise en devient propriétaire, c’est l’entreprise du célèbre architecte-paysagiste René Pechère qui est engagée pour transformer la propriété en parc public.

Plus d’infos (entrée libre): http://www.parctenbosch.be/visites-theacutematique.html

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Anna (@polish_travel_girl_15.02)

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.

5. Les camélias des Jardins du fleuriste

Cette pépite cachée à deux pas du Domaine royal de Laeken rassemble des espèces rares dans des jardins aménagés, et comprend une partie boisée, un petit pont romantique, des points d’eau et une vue panoramique sur la ville. On y va aussi pour admirer la très belle collection de camélias. Les Jardins du fleuriste datent de l’époque du roi Léopold II (il s’agissait alors d’un jardin d’agrément dans le prolongement du parc du Stuyvenberg) mais ont été réaménagés en 2005 par Bruxelles Environnement pour en faire un lieu d’exposition de plantes rares, et une vitrine de son savoir-faire en matière de gestion de parcs et jardins.

Plus d’infos (entrée libre): https://gardens.brussels/fr/espaces-verts/jardins-du-fleuriste

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Thérèse Fayt (@_t.h.e.r.e.s.e_)

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.

Plus d’idées pour profiter du printemps

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.