5 belles balades en Wallonie

5 belles balades en Wallonie
Getty images

Enfilez vos bonnes chaussures, votre doudoune, n’oubliez pas votre bonnet, et vous voilà partie pour une balade hivernale dans nos belles régions. 

Entre une vallée d’eau de source, les ruines d’une abbaye cistercienne, une forêt de maquisards dans les Ardennes, le paysage de terrils et le pays de la roche bleue, ces balades vous offrent un condensé d’Histoire en même temps qu’un bon bol d’air frais.

1. Buzenol: dans la forêt Gaumaise (Luxembourg)

Connaissez-vous la vallée de Laclaireau? C’est l’une des plus jolies vallées de Wallonie. Une des plus pures aussi, puisque c’est là que l’eau de Valvert est en partie captée. Bienvenue à Buzenol, sur la commune d’Étalle. Votre balade débute au site archéologique de Montauban. On y voit d’anciennes forges mais aussi les ruines d’un donjon et d’un château que la légende attribue aux Quatre Fils Aymon. Sur place, un musée lapidaire renferme de nombreux bas-reliefs gallo-romains, ainsi que le Centre d’Art contemporain du Luxembourg belge. Vous plongez ensuite dans la forêt gaumaise pour un parcours de sentiers le long du Gros Ruisseau et du ruisseau de Laclaireau. Vous traversez une sapinière, puis un bois de feuillus jusqu’à atteindre un point de vue sur les quatre collines de la forêt de Montauban.

  • Départ et arrivée: site archéologique de Montauban, rue de Montauban 23, 6743 Buzenol
  • Distance: 12,5 km
  • Signalisation: triangles bleus
  • Durée: 3 h (hors visite de Montauban)
  • Infos: museesgaumais.be, caclb.be

Cet itinéraire appelé “La vallée de Laclaireau” est consultable gratuitement sur soleildegaume.be.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

2. Autour de l’abbaye de Villers (Brabant wallon)

On connaît l’abbaye de Villers pour ses spectacles d’été. Mais le site vaut aussi la peine d’être découvert en hiver. Classée au patrimoine exceptionnel de Wallonie, l’abbaye fut l’une des plus grandes du monde chrétien avant d’être détruite par la Révolution française. Ses ruines majestueuses sont nichées dans un écrin de forêt qui invite à la balade. Votre itinéraire démarre face à l’abbaye. Vous empruntez un chemin pavé, puis des sentiers. Vous contournez une chapelle, vous apercevez un étang, vous découvrez les paisibles villages de La Roche et Tangissart. Vous passez un ruisseau sur lequel est posé un moulin, puis un autre que les castors ont transformé en mangrove. Et vous voilà de retour à l’abbaye. Savez-vous qu’on y fabrique plusieurs bières?

  • Départ et arrivée: Syndicat d’initiative, rue de l’Abbaye 53, 1495 Villers-la-Ville
  • Distance: 9,5 km
  • Signalisation: rectangles jaunes
  • Durée: 3h15 (hors visite de l’abbaye)
  • Infos: villers.be

Cette balade appelée “La grandeur d’une abbaye et d’une forêt” est issue de la brochure “20 randonnées pédestres incontournables”, téléchargeable gratuitement sur walloniebelgiquetourisme.be.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Abbaye de Villers (@abbayedevillers)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

3. Gedinne: un océan vert (Namur)

C’est un petit coin de Belgique sauvage, plus encore en hiver. Il suffit que le vent se mette à souffler pour qu’y règne un climat de toundra. Vous êtes à la Croix-Scaille, sur la commune de Gedinne. Ce haut plateau du massif forestier ardennais domine les vallées de la Semois et de la Meuse. Votre itinéraire commence à la Tour du Millénaire qui surplombe le site. Plusieurs fois détruite par la hardiesse du climat, elle a été reconstruite en 2012. Gravissez ses 234 marches pour atteindre les trois plateformes d’observation à 15, 30 et 45 mètres de hauteur. À vos pieds, un océan vert. Une vue sur les Ardennes belges et françaises à 30 kilomètres à la ronde. La balade vous mène ensuite à la découverte de la forêt, sur les pas des maquisards. Parce que ces terres frontalières isolées furent un haut lieu de résistance pendant la guerre…

  • Départ et arrivée: Tour du Millénaire, Croix-Scaille, 5575 Gedinne
  • Distance: 5 km
  • Signalisation: rectangles rouges
  • Durée: 1h30 (sans la montée de la tour)

Retrouvez cette balade “Sur les pas des maquisards” dans la brochure “Wallonie insolite. 15 balades familiales”, téléchargeable gratuitement sur walloniebelgiquetourisme.be.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

4. Boussu: entre terrils et marais (Hainaut)

Boussu, c’est le Borinage. Un ancien bassin minier. Mais c’est aussi la vallée marécageuse de la Haine et du Hanneton, une zone humide de grand intérêt. Rendez-vous à la gare de Boussu, face au château, c’est là que commence votre promenade.

Le château de Boussu a eu ses heures de gloire. Louis XIV y fêta notamment ses 17 ans. Il garde quelques beaux vestiges que l’on visite, et surtout un joli parc romantique à l’anglaise aux arbres plus que centenaires. Contournez le parc, longez la Haine puis le Saubin. À l’approche de Hornu, les paysages naturels laissent poindre quelques traces de leur passé industriel. Face à vous, c’est le Terril du Sept: une montagne sombre née de l’exploitation du puits numéro 7 de Hornu. Votre itinéraire se poursuit sur le RAVeL, une voie où passait autrefois le charroi provenant des mines.

  • Départ et arrivée: gare SNCB rue Rogier 9, 7300 Boussu
  • Distance: 10km
  • Signalisation: armoiries de Boussu
  • Durée: 3h20 (hors visite du château)
  • Infos: chateaudeboussu.be

Découvrez l’itinéraire complet dans la brochure “Du Borinage à la région du Centre”, téléchargeable gratuitement sur walloniebelgiquetourisme.be.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 🌷 Marlène (@ma_che20)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Rodt: au pays de la Pierre bleue (Liège)

Rodt est un petit village des environs de Saint-Vith connu pour son arboretum. On peut y découvrir des arbres et arbustes venus du monde entier. Votre promenade débute le long du sentier didactique de l’arboretum avant de se poursuivre en forêt, parmi les résineux et les feuillus bien de chez nous. Regardez ces hêtres: certains sont cinq fois centenaires! La balade fait une incursion dans le village de Recht où l’on exploitait jadis la pierre bleue et l’ardoise. Les maisons des environs en témoignent toujours. Le musée Schieferstollen rappelle aussi cette aventure. Il vous invite à parcourir sa grande galerie souterraine… Vous repartez ensuite dans les bois jusqu’au Biermuseum, un bistrot qui expose plus de 4000 bouteilles de bières de 140 pays.

  • Départ et arrivée: Biermuseum, Tomberg 77, 4784 Rodt
  • Distance: 12,6 km
  • Signalisation: losanges rouges (ou points-nœuds 93-48-29-68-49-80-19- 36-69-50-67-9-16-94-93)
  • Durée: 3h20 (hors visite des musées)
  • Infos: schieferstollen-recht.be, biermuseum.be

L’itinéraire complet “La forêt infinie” est disponible dans la brochure “Balades de rêves”, téléchargeable gratuitement sur ostbelgien.eu.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alice Weber (@aliceeweber)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Texte: Christine Masuy

Plus d’idées de balades

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)