Pourquoi vous devez vous replonger dans Alice Détective

Pourquoi vous devez vous replonger dans Alice Détective
Instagram: @misterflowersfrance

Elle est blonde, intrépide et droite dans ses bottes. L’héroïne des livres jeunesse Alice Détective a plus de 90 ans aujourd’hui mais a toutes les raisons de continuer d’inspirer les femmes d’aujourd’hui.

Avec 350 livres traduits en 17 langues et vendus à plus de 200 millions d’exemplaires, la collection pour ados Alice Détective a marqué plusieurs générations de petites filles. C’est l’histoire d’une jeune femme qui enquête bénévolement pour éclaircir des mystères, rechercher des trésors perdus et secourir des innocents. Voici les raisons pour lesquelles vous devriez replongez dans la vie d’Alice et, pourquoi pas, initier vos enfants…

Pour redécouvrir l’autrice qui se cache derrière Alice

Lorsque le premier livre paraît aux États-Unis en 1930 sous le titre original de Nancy Drew, il est signé du nom de Carolyn Keene (Caroline Quine en français), nom fictif choisi pour désigner un collectif d’auteurs. Plusieurs dizaines se succéderont pour écrire toute la série qui s’étale sur plusieurs décennies. Mais c’est Mildred Wirt Benson (1905-2002) qui en a écrit les 23 premiers tomes et qui insufflera toute la personnalité d’Alice. Ce n’est que lors d’un procès en 1980 que la véritable identité de la créatrice d’Alice sera d’ailleurs révélée. Mildred avait été mandatée pour ce job alors qu’elle n’avait que 24 ans puis enchaînera avec une carrière de journaliste et de reporter de justice. Elle était connue pour sa ténacité pour obtenir des informations devant le palais de justice, son tempérament sportif et aventureux (en 1959, elle obtient sa licence de pilote de ligne) et continuera d’écrire dans un journal jusqu’à sa mort à l’âge de 96 ans.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jennifer Fisher (@nancydrewexpert)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Parce qu’Alice est un modèle de liberté

Selon les versions, Alice Roy a entre 16 et 18 ans, ne travaille pas et enquête bénévolement sur des affaires mystérieuses. Sa mère est décédée quand elle avait 3 ans et elle a été élevée par son père avocat qui l’adore et la soutient. Elle est plutôt riche, vit dans la banlieue cossue de River City, possède une gouvernante qui jouera un rôle maternel, n’a pas de mari ni d’enfants, même si un prétendant lui sera fidèle dans toute la série (Ned Nickerson). C’est donc une femme affranchie de tous les carcans: celle du travail, du mariage, de la parentalité, de la sphère domestique. Alice ne se définit donc que par sa personnalité: courageuse, intrépide, indépendante, sportive, honnête.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @tinyearth64

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Parce qu’elle a inspiré des juges

Aux États-Unis, l’influence du personnage de Nancy Drew est très forte. À tel point que de nombreux articles mentionnent l’influence de la jeune détective sur des personnalités politiques américaines (Laura Bush, Hillary Rodham Clinton, la présidente de la Chambre Nancy Pelosi, l’ancienne membre du Congrès Pat Schroeder) et notamment des juges qui ont officié à la Cour suprême (Sandra Day O’Connor, Ruth Bader Ginsburg et Sonia Sotomayor). Si aujourd’hui les romans d’Alice ont un léger goût suranné, la détective n’en reste pas moins la première héroïne aventureuse dans la littérature jeunesse, incarnant une certaine forme avant-gardiste de girl power. Elle conduit un cabriolet bleu, sait changer un pneu, se servir d’un pistolet, n’a jamais peur du noir, se bat contre des hommes qui ont le double de son âge. Elle parvient ainsi à gagner l’admiration et à se faire respecter par la police, la presse et les juges.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Parce qu’elle a inspiré des victimes de kidnapping

Alice incarne aussi un certain sens de la débrouillardise. Elle nous a appris à signaler un SOS avec un tube de rouge à lèvres, à sortir d’une fenêtre avec des talons aiguilles et à toujours garder un sac de couchage dans la voiture. Une détective comme elle doit se tenir prête à chaque instant pour élucider une affaire qui peut tomber n’importe quand. Dans des articles américains, certaines victimes de kidnapping disent s’être inspirées des expériences d’Alice pour échapper à leur ravisseur…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les Filles L. (@de.mere.en.filles)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon
Parce qu’elle est complètement vintage

Si Alice a pu être un modèle pour certaines générations de petites filles, il faut rappeler qu’elle fut, à sa création dans les années 30, l’une des premières femmes à incarner une héroïne aventurière pour la jeunesse. Aujourd’hui, bien d’autres modèles existent et certains la trouveront certainement désuète voire stéréotypée avec son look parfait de blonde américaine. Mais pour redécouvrir pleinement Alice, il faut se plonger dans les vieilles éditions (jusqu’à celles des années 80 et 90) et savourer les illustrations qui font tout le charme de la série. La détective, avec son petit carré blond, son bandeau dans les cheveux et son look preppy, a ce délicieux côté vintage qu’on adore. Sans compter le texte et les dialogues dans un français soigné et oldschool, qu’on ne retrouve malheureusement plus dans les éditions modernisées à partir des années 2000.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Noémie Lecoq (@noemielecoq)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon
Parce qu’elle fait l’objet d’adaptation d’une série sur Netflix

Le premier film à avoir adapté le personnage d’Alice au grand écran date de 1938. Il s’agit du premier volet d’une quadrilogie mettant en scène les aventures de la jeune détective. En 2007, Andrew Fleming réalise le film Nancy Drew, considéré comme un reboot de la série au cinéma, puisqu’il ne fait référence à aucune des aventures d’Alice. Nancy Drew est aussi une série de type “teen drama” diffusée sur Netflix depuis 2019, qui mêle enquêtes policières et fantastiques.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

D’autres inspirations de femmes

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)