6 raisons de redécouvrir Agatha Christie

6 raisons de redécouvrir Agatha Christie
Getty images

Auteure la plus lue au monde après la Bible et Shakespeare, Agatha Christie (1890-1976) a connu la gloire et le succès tout en restant discrète et timide. La vie de celle qu’on appelle la reine du crime a aiguisé notre curiosité. 

Celle qui était une grande timide au point de renoncer à une carrière de pianiste a pourtant réussi à bâtir son empire. Self-made woman, Agatha Christie a vécu de sa plume, fait le tour du monde, surfé à Hawaï, eu deux maris et orchestré sa propre disparition.

1. Parce qu’elle a organisé sa propre disparition

Un jour de décembre 1926, Agatha Christie déserte le foyer familial. La voiture de l’écrivaine est retrouvée au bord d’un étang avec ses effets personnels. Tout porte à croire au suicide. On retrouvera Agatha Christie quelques jours plus tard dans l’hôtel d’une station thermale où elle prenait des bains, le thé et dansait le soir. Jamais elle ne reviendra sur cet épisode. Mais on découvrira plus tard qu’avant de disparaître, la romancière qui venait de perdre sa mère apprenait en même temps que son mari avait une maîtresse. C’est d’ailleurs avec le nom de cette dernière qu’elle réservera sa chambre d’hôtel pendant ces douze jours de disparition.

2. Parce que c’était une aventurière

Après sa mystérieuse disparition, Agatha Christie finit par demander le divorce en 1928, chose encore très rare pour l’époque. Elle embarque ensuite à bord de l’Orient Express vers Bagdad pour participer à des fouilles archéologiques et y rencontre son futur mari, treize ans plus jeune qu’elle. Toute sa vie durant, l’écrivaine l’accompagnera dans son travail en Irak et en Syrie et participera même au travail archéologique. Ses voyages en Orient lui inspireront quelques-unes de ses plus célèbres intrigues comme Le Crime de l’Orient-Express (1934) et Mort sur le Nil (1937).

3. Parce qu’elle connaissait vraiment les recettes de poisons

Pendant la Première Guerre mondiale, Agatha Christie travaille dans la pharmacie d’un hôpital militaire et décroche même un diplôme de préparatrice. Elle se servira de sa connaissance sur les produits chimiques pour élaborer dans ses romans des poisons, une arme de crime redoutable qui laisse peu de traces.

4. Parce qu’elle fut une des premières anglaises à faire du surf

Grande aventurière et férue de voyage, Agatha Christie se lance en 1922 dans un tour du monde avec son premier mari, le militaire Archibald Christie. C’est à l’occasion de voyages au Cap, en Afrique du Sud et à Hawaï que la romancière de crimes s’essaye au surf. Elle retranscrira dans son autobiographie comment ce sport, facile en apparence, ne l’était pas.

5. Parce qu’elle avait une sœur délurée qui aimait lui faire peur

Dans son essai La vérité tue. Agatha Christie et la famille, l’écrivaine Sonia Feertchak analyse comment les névroses familiales ont influencé l’œuvre de la romancière. Elle révèle des détails biographiques surprenants qui expliquent le goût de la romancière pour le suspens et les énigmes. La petite Agatha aurait grandi dans l’ombre de sa grande sœur un peu délurée qui s’amusait à lui faire peur en lui faisant croire qu’un double de sa sœur vivait caché et survenait parfois en pleine nuit.

6. Parce que l’un de ses héros est un Belge

Agatha Christie a enfanté deux personnages mythiques, les détectives Hercule Poirot et Miss Marple. Si l’autrice attribue la nationalité belge à Hercule Poirot, c’est parce qu’elle a été inspirée par sa ville natale Torquay: une station balnéaire où venaient se réfugier de nombreux Belges pendant la Première Guerre mondiale.

D’autres héroïnes à (re)découvrir

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)