Au fait, qui est saint Nicolas? Voici son histoire et ses origines

Au fait, qui est saint Nicolas? Voici son histoire et ses origines
Getty Images

Tout le monde connait la date du 6 décembre, jour de la fête de Saint-Nicolas, patron des enfants, des écoliers mais aussi des bouchers, des bateliers et des épiciers. Mais a-t-il vraiment existé? Où est-il fêté? Plongez avec nous dans l’histoire du grand Saint.

Le personnage de saint Nicolas est inspiré de Nicolas de Myre né à Patara situé, en Lycie (actuelle Turquie), entre 250 et 270 après Jésus-Christ et mort le 6 décembre 345 (ou 352 selon les sources) dans la ville portuaire de Myre. Après sa mort, de nombreux miracles lui ont été attribués.

La légende de saint Nicolas

Dès sa naissance, il est reconnu comme un personnage remarquable: alors qu’il vient de naître, il se tient déjà debout dans son bain! Mais c’est surtout le miracle de l’histoire des trois petits enfants découpés en pièces que la mémoire collective aura retenu. Trois petits enfants sont venus demander l’hospitalité à un boucher. Celui-ci les accueillit volontiers mais profita de la nuit pour les découper en petits morceaux et les placer au saloir pour les conserver. Sept ans plus tard, saint Nicolas entre dans la boutique du boucher et demande de goûter ce petit salé vieux de sept ans. Le boucher s’enfuit et le Saint ressuscita les trois jeunes enfants. Une histoire qui a notamment été racontée en chanson par Henri Dès, dans son morceau désormais célèbre « La légende de saint Nicolas ».

Il sauva également trois jeunes filles dont le père, ruiné, voulait les vendre comme esclaves. Trois nuits durant, saint Nicolas aurait jeté des pièces d’or dans la cheminée de la maison familiale pour permettre au père de renflouer ses dettes et constituer une belle dot pour chacune de ses filles.

Le patron des écoliers

Saint Nicolas est fêté le 6 décembre, jour durant lequel il distribue des cadeaux ou des friandises aux enfants sages. On le célèbre principalement en Belgique, dans le nord et l’est de la France, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Autriche. Dans ces régions, il est aussi important que le Père Noël même si ce dernier gagne en notoriété d’année en année.

Il voyage toujours sur son âne et est accompagné du père Fouettard (Zwarte Piet chez les néerlandophones), chargé de punir les enfants désobéissants. Dans certaines régions, il est représenté sous une forme animale (généralement un vieux bouc) ou sous les traits d’une vieille sorcière. Il est de coutume de laisser le soir du 5 décembre, un en-cas pour le grand Saint et une carotte pour son fidèle destrier. Mais chaque famille a sa propre tradition de Saint-Nicolas.

Ces articles sur la Saint-Nicolas vous plairont aussi

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)