L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
© Universal Pictures France

Peut-on comprendre le film Downton Abbey sans avoir vu la série?

À force d’entendre parler de ces histoires de gouvernantes et de petites cuillères en argent, l’idée vous titille d’aller voir Downton Abbey au ciné. Sauf que vous n’avez pas vu la série… Mission possible?

Il a des airs de film de Noël, bondé de bonnes ondes, de candeur et de chaleur… Downton Abbey, version long-métrage, respecte sa promesse: nous ramener au cœur de la famille Crawley après deux ans de séparation. Diffusés sur RTL et CLUB RTL, les 52 épisodes signés Julian Fellowes avaient rejoint le catalogue Netflix en 2017 (ils sont aujourd’hui visibles sur Amazon Prime). 

Retour au château de Downton

Pendant six saisons, on a adoré cohabiter avec cette lignée d’aristocrates britanniques, s’immiscer aux quatre coins du domaine: jardins, cellier, quartiers des héritiers… et des valets. Car c’est bien là le charme de Downton Abbey: les épisodes décrivent autant la vie de “la haute” que de celles et ceux qui sont à son service. Un period drama (drame sur fond historique, ici le début du 20e) qui se décline désormais en version film.

Pitch basique et c’est tant mieux

Vous n’avez pas vu la série, mais visionneriez bien ce film dont tout le monde parle? Ne soyez pas timide! Avant le générique, la production a eu la brillante idée de donner la parole à Mrs Patmore. Face caméra, la chef de cuisine repose ainsi le cadre et le contexte: qui est qui, qui fait quoi, dans les grandes lignes… Et puis le récit commence en douceur: les vingt premières minutes, on redécouvre les personnages principaux à leurs tâches, on dénoue les liens de filiation, la caméra nous embarque dans les coulisses du château (Cluedo, en mieux!).

Downton Abbey au cinéma

Du reste, Downton Abbey n’a jamais tablé sur une intrigue folle. Nouveau venu, vous comprendrez donc tout: le film s’affaire autour d’une réception royale, il est question de soufflés au fromage, de coups en douce et d’amourettes hétéros et homos. Vous passerez évidemment à côté de quelques private jokes (Maggie Smith est magistrale), mais rien qui ne vous empêche de passer un vrai bon moment de cinéma.

Le film est dans les salles belges depuis ce 25 septembre 2019.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Fan de cinéma? Ceci est pour vous:

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires