Love Actually: 8 choses que vous ignorez sur le film culte

Love Actually: 8 choses que vous ignorez sur le film culte
© StudioCanal

Qui n’a jamais vu Love Actually? Sortie en 2003 et réalisée par Richard Curtis, cette comédie romantique anglaise est l’un des films cultes de toute une génération. Mais si on l’a visionnée plus d’une dizaine de fois, on ignore toujours quelques détails à son propos…

Cela fait désormais plus de 15 ans qu’à chaque Noël, vous rêvez devant la déclaration de Mark, vous avez le cœur brisé comme Karen et vous voulez la même histoire que Natalie… Dès sa sortie, Love Actually s’est imposé comme film d’amour culte, surtout pendant les fêtes de fin d’année. Et pourtant, cette comédie vous cache encore bien des secrets!

8 choses que vous ignorez sur Love Actually

Voici 8 anecdotes et secrets de tournage de Love Actually. Désormais, vous serez incollable sur la comédie romantique culte de Richard Curtis!

1. Andrew Lincoln n’aime pas la scène des pancartes

À nos yeux, la déclaration de Mark (Andrew Lincoln) à Juliet (Keira Knightley) est l’une des scènes les plus romantiques du cinéma. Pourtant, l’acteur n’était pas du tout convaincu par cette séquence lors du tournage, et toujours aujourd’hui! « La scène était facile à jouer, j’avais juste à faire défiler des pancartes que j’avais moi-même écrites et prétendre être amoureux de Keira Knightley, ce qui n’est pas bien difficile. Mais je n’arrêtais pas de répéter à Richard que j’avais l’impression d’être flippant », a confié Andrew Lincoln lors d’une interview à Entertainment Weekly.

Et d’ajouter: « Dans un des films les plus romantiques qui existent, j’ai le rôle du seul type qui n’arrive pas à séduire la fille qu’il aime. Le film montre différentes manières d’aimer, pour moi c’est l’amour non réciproque et du coup je passe pour le vieil harceleur de rue ». Mais vu la sincérité avec laquelle il a interprété la scène, il s’agit d’une déclaration bien plus touchante que flippante!

2. La scène d’ouverture est réalisée à base de caméras cachées

Love Actually débute dans un aéroport, dans lequel ont lieu des retrouvailles entre des voyageurs et leur famille. Cette séquence a été réalisée en réalité en caméra cachée: il s’agit de vraies retrouvailles à l’aéroport de Heathrow, capturées tout au long d’une semaine. Aucune réaction n’est donc fausse!

3. Liam Neeson a régulièrement un cure-dent en mains

Seuls les vrais fans l’ont remarqué… Liam Neeson, alias Daniel, apparaît régulièrement avec un cure-dent dans les mains ou en bouche. Cet accessoire ne faisait évidemment pas partie du scénario: l’acteur essayait d’arrêter de fumer pendant le tournage et utilisait un cure-dent pour remplacer la cigarette.

4. Keira Knightley avait 18 ans

Dans Love Actually, Keira Knightley incarne Juliet. Au début du film, cette dernière se marie avec Peter (Chiwetel Ejiofor), lors d’une magnifique cérémonie à l’église Grosvenor Chapel. À l’époque, l’actrice britannique n’avait en réalité que… 18 ans! Un détail qui passe inaperçu lorsqu’elle apparaît en robe de mariée.

5. Le petit Sam a désormais une belle carrière

Parmi les nombreuses histoires de Love Actually, on retrouve celle de Sam (Thomas Sangster) et Daniel (Liam Neeson). Le petit garçon avait à l’époque 13 ans (vous avez bien lu!) et peu de films à son actif. Mais à ce jour, vous l’avez vu dans de nombreuses productions: Nanny McPhee, Game of Thrones ou encore la trigolie Le Labyrinthe.

6. On connaît la suite des histoires d’amour

En 2015, la femme de Richard Curtis, Emma Freud, a révélé sur Twitter comment se concluent les histoires de Love Actually. On a ainsi découvert qu’Harry (Alan Rickman) et Karen (Emma Thompson) restent ensemble, mais leur famille reste à jamais marquée et brisée par la tromperie de Harry avec Mia. Car ce n’était pas seulement un flirt: il y a bien eu un passage à l’acte.

Mark (Andrew Lincoln) et Juliet (Keira Knightley) ne finissent quant à eux pas ensemble, tout comme Sarah (Laura Linney) et Karl (Rodrigo Santoro). Par contre, les petits Sam (Thomas Sangster) et Joanna (Olivia Olson) sont tombés amoureux et ont formé un couple!

Sans oublier qu’en 2017, le court-métrage Love Actually 2 a été réalisé pour le Red Nose Day, un téléthon qui récolte de l’argent pour aider les enfants qui vivent dans la pauvreté. Presque l’entièreté du casting original en fait partie, hormis Alan Rickman, décédé un an auparavant, et Emma Thompson, qui ne s’imaginait pas faire partie de cette suite sans son ami.

7. De multiples collaborations

Love Actually était la quatrième collaboration entre Hugh Grant et Richard Curtis. Mais ce n’est pas la seule fois que les acteurs se sont retrouvés à l’écran! Voici une liste non-exhaustive des collaborations que l’équipe a réalisées avant ou après ce film:

  • Raisons et sentiments: Emma Thompson, Hugh Grant et Alan Rickman y jouent.
  • Harry Potter: Emma Thompson et Alan Rickman y jouent.
  • Nanny McPhee: Thomas Sangster, Emma Thompson et Colin Firth y jouent.
  • Le Journal de Bridget Jones: Hugh Grant et Colin Firth y jouent.

8. Hugh Grant a détesté tourner la scène de danse

Décidément, les acteurs n’étaient pas emballés par toutes les séquences de Love Actually… Hugh Grant, qui interprète le Premier Ministre britannique, a confié avoir détesté la scène dans laquelle il danse sur le titre Jump (For My Love) de The Pointer Sisters.

« En lisant le script je me suis dit: ‘Ça va être atroce. Ça risque d’être l’une des scènes les plus horribles de l’histoire du cinéma' », confie l’acteur dans le documentaire Hugh Grant: A Life on Screen. Pendant le tournage, Hugh Grant a d’ailleurs reporté les répétitions à coup d’excuses, si bien qu’elles n’ont jamais eu lieu. Finalement, la scène a été réalisée le dernier jour du tournage et elle est l’une des préférées des spectateurs.

Plus d’articles cinéma:

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)