Louer une voiture en vacances: 8 conseils pour éviter les pièges

Louer une voiture en vacances: 8 conseils pour éviter les pièges
© Shutterstock

Selon le Centre européen des consommateurs (CEC), le nombre de plaintes relatives à la location de voitures à l’étranger augmente d’année en année. 8 conseils incontournables pour prendre la route bien préparée.

Chez un tour-opérateur, il est toujours plus avantageux de réserver une voiture de location en même temps que vos billets d’avion et votre hôtel. Emportez votre propre siège enfant: ça vous coûtera beaucoup moins cher. Nombre de compagnies aériennes l’enregistrent gratuitement. Phénomène archiconnu: sur place, on essaie de vous imposer une assurance supplémentaire, souvent hors de prix. Réservez toujours en ligne. C’est le seul moyen de comparer les prix!

1. Réservez une voiture via un site de comparaison

Réservez toujours votre voiture en ligne. C’est le seul moyen de comparer efficacement les prix. Optez pour un site de comparaison comme Skyscanner, Comparateur location de voiture ou Holiday Cars. Les différences de prix peuvent atteindre des dizaines d’euros, voire passer du simple au double! Les petites entreprises de location comme Budget, Sixt et National sont souvent meilleur marché que les grands noms comme Avis, Hertz et Europcar. Mais les tarifs d’une même entreprise de location peuvent varier d’un site web à l’autre, ce qui révèle d’importantes distinctions dans les commissions. Bon à savoir: chez un tour-opérateur, il est toujours plus avantageux de réserver une voiture de location en même temps que vos billets d’avion et votre hôtel.

2. Commandez toujours les extras à l’avance

Pour vous préserver des surprises désagréables à l’arrivée, commandez à l’avance des extras comme un siège pour bébé ou un GPS. A destination, au comptoir du loueur, ils ne sont généralement plus disponibles ou bien ils coûtent beaucoup plus cher. En réservant ces suppléments à l’avance, vous connaissez d’entrée de jeu le prix de location total et vous évitez les coûts supplémentaires sur place. Un bon conseil:   emportez votre propre siège enfant, cela vous coûtera beaucoup moins cher. Nombre de compagnies aériennes l’enregistrent gratuitement avec les bagages de soute.

3. Vérifiez que rien ne manque dans le contrat de location

Le contrat de location doit absolument mentionner toutes les personnes susceptibles de conduire la voiture. C’est le seul moyen de les assurer toutes. Parfois, les entreprises de location «oublient» volontairement certains frais, comme le prix de restitution de la voiture en dehors des heures d’ouverture, alors que celui-ci doit figurer dans le contrat. Dans certaines entreprises, vous devez également payer davantage si vous restituez la voiture dans une agence différente de celle où vous en avez pris livraison.

4. Veillez à être bien assurée

En Europe, toute location de voiture va automatiquement de pair avec une assurance responsabilité civile (dommages matériels et corporels à des tiers). Mais, à cet égard, certaines entreprises de location imposent une franchise. Chez la plupart des loueurs de voitures, les dommages à la voiture de location sont compris dans cette assurance de base. Phénomène archiconnu, toutefois: sur place, on essaie de vous imposer une assurance supplémentaire, souvent hors de prix. Des assurances contre le vol, par exemple. Demandez-vous au préalable si vous en avez vraiment besoin, et demandez à l’employé qui vous reçoit si lui-même souscrirait cette assurance supplémentaire.

5. Examinez la voiture avant de partir

La plupart des entreprises de location sont heureusement de bonne foi. Mieux vaut cependant vérifier personnellement les dommages éventuels lorsque vous venez chercher la voiture. Faites-le avec le loueur et insistez pour que les moindres détériorations soient reprises dans le contrat de location. Soyez attentive aux défauts visibles, comme les éraflures et les bosses, mais aussi à l’état des pneus et des essuie-glaces, de l’air conditionné, des clignotants, des phares, du triangle de présignalisation, des ceintures de sécurité…  Pour plus de sûreté, n’hésitez pas à prendre une photo de toutes les détériorations avec votre smartphone. Exagéré? N’oubliez pas que vous avez donné le numéro de votre carte de crédit en garantie, ce qui permet à l’entreprise de location de récupérer après coup tous les frais de réparation.

6. Prenez contact avec le loueur en cas de problèmes techniques

En cas de problème technique pendant la période de location, prenez contact avec le loueur dès que possible. Il est de sa responsabilité de vous tirer d’embarras. Faute de le contacter, vous devrez payer vous-même la réparation.

7. Faites le plein

Avant de ramener votre voiture de location, vous devez faire le plein. La plupart des entreprises de location facturent en effet un «service fee», nettement plus élevé que le prix à la pompe. Après avoir ramené votre voiture, contrôlez-en l’état en compagnie du loueur. Vous dégagerez ainsi votre responsabilité pour l’avenir. Vous avez abîmé la voiture? Avant de la ramener, demandez une offre pour la réparation. Vous pourrez ainsi comparer cette proposition au montant facturé par l’entreprise de location.

8. S’il y a conflit, ne vous laissez pas faire

Si vous ne parvenez pas à un accord avec l’entreprise de location, contestez la facture par écrit. Ensuite, vous pourrez peut-être trouver un arrangement ou entreprendre des démarches juridiques. Si tout cela ne suffit pas, il vous reste le Centre européen des consommateurs (CEC), qui vous conseille sur vos droits et peut exercer une pression sur l’entreprise de location.

Que signifient toutes ces abréviations dans votre contrat?

  • ALI (Additional Liability Insurance) et LIS (Liability Insurance Supplement) Assurances responsabilité complémentaires, permettant une augmentation du montant des dommages en cas d’accident ou de vol. Vérifiez bien que ce montant concret est mentionné dans le contrat.
  • CDW (Collision Damage Waiver) Assurance de base indispensable qui couvre les dommages à des tiers et les dommages matériels à votre propre véhicule. La franchise peut atteindre 1000 €. Vous pouvez envisager de la racheter, mais le prix de location quotidien en sera augmenté d’autant.
  • LDW (Loss Damage Waiver) Vous assure contre le vol de votre voiture et le vandalisme.
  • TDP (Theft and Damage Protection) Assurance complète contre le vol et les dommages matériels au véhicule. Très utile dans l’ensemble.
  • PAI (Personal Accident Insurance) Assurance complémentaire pour certains frais médicaux (médecin, hôpital).
  • PEP (Personal Effects Protection) Assurance bagages, dont on peut se demander si elle est nécessaire en cas de location de voiture.
  • PERSPRO/CCP (Carefree Personal Protection) Assurance complémentaire pour les personnes et les bagages.

Vous partez en vacances? Ces articles pourraient vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)