« Toujours Belle », se sentir féminine avant, pendant et après le cancer

"Toujours Belle", se sentir féminine avant, pendant et après le cancer
Awatef Dourheri

Vivre pleinement sa vie de femme malgré la maladie. C’est de cette idée que sont nées les boutiques « Toujours Belle », des lieux où les femmes sont écoutées et conseillées afin de leur permettre de préserver leur féminité pendant et après une maladie.

En Belgique, une femme sur quatre est un jour touchée par le cancer avant son 75ème anniversaire. Le cancer du sein représente plus d’un tiers de tous les cancers féminins. Alors que le contexte médical peut s’avérer difficile à vivre, un encadrement à la fois psychologique et esthétique pourrait améliorer la guérison. C’est ce dont Catherine Barbier, qui a ouvert les boutiques « Toujours Belle », est convaincue.

« Notre objectif est d’aider chaque femme à retrouver une féminité avant et pendant la maladie », avance Catherine, qui nous a accueillies dans le magasin « Toujours Belle » qui vient d’ouvrir ses portes à l’hôpital CHIREC Delta à Auderghem (Bruxelles). « L’idée est de l’aider à se mettre en valeur grâce à une gamme de produits et services adaptés. Elle retrouve chez nous des réponses à chacun des besoins du moment: des perruques, des foulards, des turbans, de la lingerie ou encore des maillots adaptés. »

« Retrouver une féminité avant et pendant la maladie »

Si « Toujours Belle » s’adresse aux femmes touchées par un cancer, le concept a également été mis sur pied pour aider les femmes qui souffrent d’alopécie. « A savoir des grandes brûlées ou des femmes qui ont perdu leurs cheveux suite à un choc émotionnel », explique Catherine, 41 ans.

Les prothèses capillaires

Les boutiques « Toujours Belle » proposent des perruques et prothèses capillaires de stock ou sur mesure, en synthétique ou en cheveux naturels. « Les adaptations nécessaires sont faites par nos soins. » Les modèles peuvent être retravaillés afin de correspondre au mieux à la coupe de départ. « Neuf personnes sur dix savent exactement ce qu’elles veulent en poussant les portes de la boutique. Généralement, elles souhaitent se rapprocher le plus possible de leur coupe de départ », nous confie Catherine.

Il est préférable de prendre rendez-vous afin qu’une heure soit entièrement consacrée à la cliente et ce, afin de trouver le modèle fait pour elle « mais aussi pour essayer de répondre aux différentes questions qu’elle se pose quant à la chimio, la fatigue, la perte de cheveux… Des questions qu’elle n’ose pas toujours poser aux médecins. » Des cabines privées ont été prévues pour offrir tout le confort et l’intimité nécessaires.

Les prix des perruques varient entre 279 et 2000 euros. « Ce qui représente un certain coût. C’est pourquoi nous prenons le temps d’informer les femmes qui viennent nous voir sur les démarches des remboursements proposés par leur mutuelle ou les assurances hospitalisations. »

La nouveauté, le hairband

Qu’est-ce que c’est? Il s’agit d’une bandeau sur lequel sont implantés des cheveux. Il s’adapte au contour de la tête et peut se combiner avec tous les turbans et bonnets. Les hairbands sont disponibles de stock (en cheveux synthétiques courts ou longs) mais peuvent également être réalisés sur mesure avec les cheveux de la cliente s’ils sont coupés avant la première chimio et qu’ils font au moins 20 centimètres.

« Je pouvais sentir à nouveau le vent dans mes cheveux et le doux parfum de mon shampoing. Ca m’a permis de retrouver confiance en moi et d’affronter la maladie« , confie Laurien qui a opté pour le hairband chez « Toujours Belle ».

La lingerie et les maillots de bain

Du soutien-gorge confortable à celui en dentelle, en passant par des modèles post-opératoires, une large gamme de lingerie tendance est proposée par « Toujours Belle » pour répondre aux besoins de chacune. Des maillots de bain adaptés ainsi que des prothèses de natation sont proposés. « Après une ablation du sein, il est souvent difficile d’accepter son nouveau corps. Une lingerie adaptée peut aider à reprendre confiance en soi », insiste Catherine.

Des affirmations confirmées par Natacha qui partage son témoignage. « Grâce à mon nouveau maillot, je me sentais confiante au bord de la piscine. Surtout quand mes enfants m’ont complimentée sur mon nouveau bikini et personne ne pouvait déceler la moindre différence au niveau de la poitrine. »

Un suivi après le traitement

Catherine et son équipe continuent à être présentes pour celles qui, suite au traitement, ont besoin de lingerie adaptée ou qui rencontrent des soucis avec la repousse des cheveux. « Nous avons le plus beau métier du monde, nous sommes là pour apporter du soutien aux femmes touchées par une maladie. On redonne le sourire aux femmes, il n’y a rien de plus beau. »

Retrouvez les adresses de six boutiques en Belgique sur le site de « Toujours Belle ».

Ces articles pourraient également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)