Pour le plaisir ou parce que c'est devenu nécessaire… © Ron Lach/Pexels

Quel lubrifiant pour moi?

Par Justine Leupe

Atteinte de sécheresse vaginale ou simple envie de tenter l’aventure du lubrifiant pour pimenter votre sexualité? On vous guide dans votre choix!

Manquer de lubrification lors d’un rapport ou lorsque vous vous masturbez peut vous faire perdre votre excitation en quelques secondes. Pour éviter de passer par cette case et faire de vos moments intimes des moments d’exception, dirigez-vous vers un lubrifiant. Mais vers lequel se tourner? Lubrifiant à l’eau, en gel, à l’acide hyaluronique, à l’huile… Chacun a ses spécificités et il est bon de les connaître.

Pour traverser en douceur la (péri)ménopause, consultez notre dossier sur le sujet.

À quoi sert la lubrification?

Lors de l’excitation sexuelle, le corps se met en émoi, et le vagin se lubrifie pour maintenir la souplesse des muqueuses. Une étape indispensable car la lubrification:

  • Facilite la procréation. En effet, le vagin est une zone “acide”. Grâce à la lubrification, le pH vaginal est modifié et prêt pour accueillir des spermatozoïdes, leur assurer une survie et qu’ils se déplacent facilement vers l’ovule.
  • Augmente le plaisir. La lubrification tapisse les parois vaginales, ce qui permet un confort lors de la pénétration. Les irritations et les frottements sont alors réduits.

Pourquoi utiliser du lubrifiant?

Deux raisons principales sont souvent évoquées lorsqu’on pense à l’utilisation du lubrifiant:

  • Soit pour améliorer des moments intimes où aucune gêne ne persiste. Faire l’amour en utilisant du lubrifiant rendra le rapport plus fluide. Si des petits inconforts peuvent parfois se présenter, le lubrifiant permettra de les faire disparaître.
  • Soit pour combattre une sécheresse vaginale persistante ou ponctuelle.

Quel lubrifiant pour moi?

Selon vos envies et vos besoins, il est bon de privilégier un lubrifiant plus qu’un autre.

Pour éviter les douleurs

Certains rapports peuvent être douloureux (sensation de brûlure, picotement, irritation) ou provoquer une gêne. Si cela se produit régulièrement, il est important de consulter votre gynécologue. Rien d’anormal physiquement et hormonalement? Dirigez-vous vers un lubrifiant à base de gel d’aloe vera ou d’acide hyaluronique. Ils sont tous les deux dotés d’un pouvoir hydratant et apaisant, parfait si vous êtes victime de sécheresse vaginale occasionnelle. Ces lubrifiants ont une action prolongée et s’appliquent une heure ou deux avant le rapport. Vous pouvez en trouver facilement avec conseils d’utilisation chez votre pharmacien ou dans les love shops. Si vous êtes souvent atteinte de sécheresse vaginale, il est impératif de consulter. En attendant votre rendez-vous, l’une des solutions est d’appliquer des gels lubrifiants et hydratants qui agissent dans le temps. Leur composition permet de rétablir l’élasticité de la muqueuse et le bon fonctionnement de cette dernière.

Pour pimenter vos rapports

Par curiosité ou pour faciliter les rapports, dirigiez-vous vers un lubrifiant classique, à base d’eau et/ou de glycérine. Ce sont les plus répandus, ceux qui s’achètent notamment au supermarché. Leurs avantages sont: leur prix (peu coûteux) et leur utilisation simple. Ils se nettoient à l’eau, ne font pas de taches, s’appliquent juste avant le rapport et peuvent être employés (si mentionné) lors de rapports oraux. Des déclinaisons plus “folles” existent: odeurs originales, sensation de chaud, de froid… Mais attention, pour votre pH vaginal, les solutions les plus naturelles restent les meilleures.

Pour un plaisir aquatique

Si cette première expérience vous a plu, vous pouvez tenter celle des lubrifiants à base de silicone ou des lubrifiants huileux (alternative plus naturelle au silicone). Ils ont une propriété plus “glissante” et surtout, ils peuvent s’utiliser lors des rapports dans l’eau, car ils ne se mélangent pas. Attention tout de même: si vous les utilisez au lit, ils risquent de laisser des traces sur vos draps.

Pour utiliser un sextoy

Si le sextoy est en silicone, préférez un lubrifiant à base d’eau ou d’huile. Contrairement au lubrifiant à base d’eau, qui s’évapore rapidement, vous pourrez profiter plus longtemps de votre sextoy enduit d’un lubrifiant à l’huile. À l’eau, vous devrez peut-être en remettre à plusieurs reprises. Pensez toujours à bien rincer votre joujou à l’eau tiède après utilisation. Pour les sextoys en latex, privilégiez uniquement les lubrifiants à base d’eau et mettez un préservatif. En effet, cette matière peut vite devenir poreuse au contact de l’huile.

Pour les autres sextoys, en plastique ABS, en verre borosilicate ou en acier chirurgical, vous pouvez toujours utiliser du lubrifiant à base d’eau, d’huile et de silicone.

Faites attention à…

N’appliquez jamais de lubrifiant huileux lorsque vous utilisez un préservatif. Comme pour certains sextoys, le mélange latex et huile rend le préservatif poreux. Préférez un lubrifiant à base d’eau. Certains lubrifiants, de basse qualité, peuvent être agressifs. Optez pour des lubrifiants à base d’eau qui ont un pH entre 4 et 5, pour maintenir le pH vaginal intact et s’assurer que l’équilibre de la flore vaginale ne soit pas touché. Quant aux lubrifiants huileux ou à base de silicone, si vous sentez qu’ils vous brûlent ou que vous avez des légers picotements lors de l’application, lavez-le directement.

Bon à savoir: un lubrifiant ne se prête pas et ne s’échange pas. Chacun le sien! Et n’oubliez pas qu’il y a une date de péremption.

Vous aimerez aussi:

Recettes, mode, déco, sexo, astro: suivez nos actus sur Facebook et Instagram. En exclu: nos derniers articles via Messenger.

Contenu des partenaires

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.