3 clés pour s’épanouir affectivement et sexuellement

3 clés pour s'épanouir affectivement et sexuellement
Getty Images

Le livre La sexualité positive parle de sexualité, de couple, mais avant tout de l’humain. Cet ouvrage nous interroge sur notre épanouissement, qu’il soit sexuel, amical, quotidien ou affectif. La sexualité et l’affection sont deux choses différentes mais qui, pour arriver à l’épanouissement, doivent fonctionner ensemble.

Iv Psalti, docteur en sciences biomédicales, sexologue et thérapeute de couples, dans son livre La sexualité positive, conseille le lecteur pour qu’il se sente bien dans son ménage. Parce que le couple est finalement une question d’équilibre entre amitié et sexualité.

1. Être amis et amants à la fois

Un couple est composé de trois piliers: l’amitié, les sentiments amoureux et la sexualité.

L’amitié

Ce pilier regroupe tout ce qui touche à l’affinité, la communication, la communion, la complicité, la confiance, la confidence… et aussi l’intimité. Pour s’engager, un bon nombre de personnes souhaitent que l’amitié soit vraie dans leur couple.

Le sentiment amoureux

Ils sont au nombre de cinq: la passion, l’amour véritable, l’attachement, l’indifférence et la haine. Certains sentiments sont plus intéressants que d’autres pour faire durer un couple. La passion est éphémère, c’est un peu la drogue de l’amour et certains n’arrivent jamais à s’en défaire. Il est alors compliqué de développer d’autres sentiments amoureux. Comme l’amour véritable par exemple, qui est altruiste et bienveillant, ou l’attachement qui est fait de confiance, de respect, d’affection, d’entraide… « C’est un signe de maturité affective », décrit l’auteur. Et puis il y a les couples où règne l’indifférence. Ils sont ensemble par habitude, pour des raisons pratiques (finances, enfants, peur de la solitude…). Un amour qui n’épanouit plus. Plus dur encore, la haine, un sentiment intense, destructeur, mais rempli d’amour également. Chaque couple a ses habitudes, mais « la majorité des couples de longue durée se trouvent dans l’attachement ».

La sexualité

Pour que la vie sexuelle d’un couple soit viable, deux choses sont importantes « la fréquence et la fantaisie ». L’idéal est donc de trouver un équilibre entre ce que les deux personnes attendent.

Une cohésion entre les piliers

Pour que le couple fonctionne, les trois piliers doivent s’entremêler. Selon le moment de la relation, des piliers seront plus présents que d’autres. Plus l’histoire se construit, plus certains ennemis des piliers peuvent venir tout chambouler: les enfants, l’argent, les belles-familles, la répartition des tâches ménagères ou encore des événements extérieurs. Un couple solide essayera de passer toutes ces nouveautés avec sérénité. L’éducation des enfants, les problèmes d’argent, l’intrusion de la belle-famille ou encore l’organisation du quotidien mettent à rude épreuve le couple. Le tout est de surmonter ces dernières ensemble en ayant la même vision.

2. Une sexualité solitaire et partagée

L’activité sexuelle se divise en trois: les fantasmes, la masturbation et la relation sexuelle. Le tout est de « bien pratiquer les trois activités sexuelles pour obtenir une bonne satisfaction ».

Le fantasme

« Le fantasme sexuel est une représentation mentale consciente qui déclenche l’émotion sexuelle et facilite l’émergence du désir », explique Iv Psalti. Il est là pour nous stimuler et pimenter le quotidien afin d’éviter de tomber dans une routine. Les fantasmes sont généralement différents chez les hommes et chez les femmes. Pour une sexualité épanouie, il est donc essentiel d’avoir une pensée sexuelle pour nourrir le désir. Les fantasmes peuvent être partagés au sein du couple, mais rien d’obligatoire, « chacun a droit à son jardin secret ».

La masturbation

Elle est taboue! Et pourtant, c’est un élément-clé dans la sexualité d’une personne. « Il s’agit d’une autostimulation, en général manuelle, des organes sexuels pour se procurer du plaisir. Elle permet de découvrir le fonctionnement de son corps et d’améliorer sa sexualité ». Se masturber en étant en couple permet de mieux connaître son corps et de communiquer sur ses préférences. Pratiquer la masturbation permet d’avoir moins régulièrement une chute de libido, des problèmes d’éjaculation ou de lubrification. « La masturbation sert à maintenir le corps en éveil et la ‘machinerie’ fonctionnelle ».

La relation sexuelle

Le rapport sexuel englobe tout: autant le jeu de séduction, les caresses, les jeux sexuels et la pénétration. Primoridal, « pour être en harmonie sexuelle dans un couple, il faut être sur la même longueur d’onde, au moins au niveau de la libido et de la demande de fantaisies sexuelles ». Pour arriver à une satisfaction sexuelle, il faut un mélange de désir, de plaisir et un orgasme. À ça, on peut aussi ajouter le plaisir de l’autre. Le tout est donc de trouver un juste-milieu entre ce qu’aiment les deux partenaires.

3. Une sexualité positive, la sexualité de l’écoute

« L’épanouissement sexuel est à la portée de tous… à condition de le désirer, d’être curieux et motivé », précise le sexologue Iv Psalti. « La sexualité positive constitue une synthèse de la psychologie positive, des bases théoriques de la santé sexuelle et de l’hédonisme ».

La psychologie positive

En résumé, c’est cultiver son bonheur. « Il semble assez difficile de conserver l’enchantement de la sexualité au cours d’une relation durable à moins de découvrir de nouveaux défis en compagnie de l’autre et d’apprendre de nouvelles aptitudes qui enrichissent la relation ».

La santé sexuelle

Évidemment, la rencontre sexuelle entre les partenaires doit se faire avec consentement et conscience. Mais il faut aussi qu’il y ait un bon fonctionnement des organes sexuels. Il est indispensable d’avoir la capacité d’éprouver un orgasme. Chacun doit s’accepter tel qu’il est. Et puis, rien n’est acquis, il faut continuer à apprendre sur la sexualité: ce qu’aime l’autre, ce qui procure du plaisir…

L’hédonisme

« L’hédonisme est une doctrine philosophique qui fait du plaisir le but de l’existence. (…) Pour les adeptes de la sexualité hédoniste, les rapports sont charnels autant que spirituels. Ces sujets se développent individuellement, se préoccupent de l’autre, tout en l’érotisant et permettent à l’amour de s’exprimer ».

Pour résumer

Le tout est d’avoir une intelligence sexuelle. Et donc d’avoir la capacité de connaître, de comprendre et de maîtriser sa sexualité, mais surtout celle de son ou sa partenaire. Arriver à avoir une sexualité positive est un vrai travail, mais qui en vaut la peine.

Pour tout connaître sur la sexualité positive et avoir encore plus de clés pour se sentir bien dans sa vie sexuelle (aussi bien en couple qu’en étant célibataire), on vous invite à vous procurer le livre de Iv Psalti, La sexualité positive, Éd. La Musardine, Coll. Psycho-love, 16€. À shopper ici. Ce bouquin explique simplement les choses, sans détour. Vous vous reconnaîtrez dans tous les exemples qui sont mis en lumière.

On continue de vous parler de sexualité

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)