Octobre rose: le cancer du sein touche plus de 10.000 personnes en Belgique

Octobre rose: le cancer du sein touche plus de 10.000 personnes en Belgique
Getty Images

Du 1er au 31 octobre se tiendra octobre rose, la campagne de lutte contre le cancer du sein. Un mois important, pour un cancer qui touche chaque année plus de 10.000 personnes et qui continue de faire des victimes. En Belgique, c’est l’ASBL Think Pink qui s’en occupe. Et cette année, la campagne nationale de lutte contre le cancer du sein a dû se réinventer à cause du Covid-19.

Tous les événements mis sur pied, depuis 13 ans, par Think Pink sont annulés, un coup dur pour cette association à but non lucratif qui récolte ses fonds lors de ses rassemblements. L’association ne s’est pas découragée et a mis de nouveaux projets en place. Parce que le cancer du sein est le plus répandu en Belgique. En 2019, la Fondation contre le cancer sortait ses chiffres: « En Belgique, 10.732 nouveaux cas de cancer du sein ont été enregistrés en 2017. Et 2245 personnes en sont décédées en 2016 », rappelle la Fondation.

Les chiffres* montrent qu’en moyenne une femme sur 9 risque de développer un cancer du sein avant ses 75 ans. D’ailleurs, 3 femmes sur 4 sont touchées par ce cancer après 50 ans. Bien que ce cancer soit souvent associé au sexe féminin, chaque année, environ 100 nouveaux cas sont aussi détectés chez les hommes.

*Source: Cancer Fact Sheets, Registre du Cancer, Année d’incidence 2016, Bruxelles 2019.

Que fait Think Pink?

L’ASBL Think Pink informe et sensibilise sur le cancer du sein: le dépistage, les causes, les symptômes, les traitements, l’après-cancer… Elle participe également au financement des soins des personnes atteintes par cette maladie, ainsi qu’à la recherche scientifique.

L’ASBL s’occupe de ses victorieuses

Think Pink veut que les personnes atteintes par le cancer du sein (les victorieuses) reçoivent les meilleurs soins et traitements existants, et qu’elles aient le meilleur suivi possible. Au-delà du côté médical, cette ASBL n’oublie pas l’humain, parce que derrière la maladie, il y a une personne qui se bat tous les jours sans relâche.

Une attention

Pour les remercier de leur courage, l’entourage d’une personne atteinte par le cancer du sein, peut envoyer une attention. « Le Fonds Share your Care permet d’apporter une petite attention à votre maman, votre sœur, votre amie, votre collègue ou à une personne qui vous est chère », explique Think Pink. « Grâce au fonds, les personnes atteintes d’un cancer du sein peuvent, l’espace d’un moment, oublier tous leurs soucis. Vous n’avez pas à vous préoccuper du coût car celui-ci est pris en charge par notre fonds. Un magnifique bouquet de fleurs ou un séjour luxueux à la Koninklijke Villa à Ostende? Choisissez le cadeau qui a votre préférence sur notre site« .

Un bol d’air frais

Des voyages à l’étranger sont également organisés et chaque victorieuse reçoit une certaine somme pour participer au frais de ce périple en montagne. L’occasion de respirer le grand air!

Un sentiment de féminité (presque) retrouvé

Des interventions financières sont également opérées pour les victorieuses ayant des difficultés à acheter une perruque (coûtant entre 300 et 900 euros). « 60% des femmes confrontées à la perte de leurs cheveux due à la chimiothérapie considèrent qu’il s’agit de l’aspect le plus douloureux et le plus lourd de leur maladie. Environ 8% des femmes atteintes d’un cancer envisagent même de refuser la chimiothérapie pour ne pas perdre leurs cheveux, mettant ainsi leur vie en danger », met en avant l’ASBL.

Comment peut-on aider Think Pink?

Évidemment, toutes ses actions mises en place, qu’elles soient informatives, médicales ou même récréatives ont un coût. C’est pour cette raison que Think Pink organise chaque année des événements pour récolter des fonds: course à pieds, rassemblements, actions locales, ventes de produits… Mais cette année, avec la pandémie du Covid-19, tous ces rassemblements ont été annulés. Il a donc fallu se réinventer: les masques et les gels hydroalcooliques sont venus s’ajouter sur l’e-shop de l’association, à côté du ruban rose, des t-shirts ou encore des gourdes. Plusieurs événements payants en ligne ont été mis en place, ainsi que des activités sportives à réaliser individuellement ou en petit groupe.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Think Pink België / Belgique (@thinkpinkbelgium) on

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Think Pink België / Belgique (@thinkpinkbelgium) on

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Think Pink België / Belgique (@thinkpinkbelgium) on

Le plus grand souhait de l’ASBL est que ce nombre de 10.000 personnes touchées chaque année par le cancer du sein diminue. Mais pour cela, la recherche scientifique a besoin de fonds, toujours plus de fonds. Bien que 9 malades sur 10 sont guéris après 5 ans, le cancer du sein tue encore chaque année.

Envie de soutenir la recherche et les actions mises en place pour aider les personnes atteintes du cancer du sein? Rendez-vous sur le site de Think Pink.

On vous parle un peu plus de cancer du sein

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)