L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Shutterstock

Le don de sang en 7 questions

C'est un peu de soi, un peu de son temps... mais un grand geste citoyen, utile, simple et …

Vous aimeriez donner votre sang mais des doutes persistent? Voici les réponses aux questions que vous vous posez peut-être.

C’est un peu de soi, un peu de son temps… mais un grand geste citoyen, utile, simple et rapide. Pourtant, la Croix-Rouge se retrouve encore régulièrement en pénurie.

Le don de sang en 7 questions

Si vous hésitez encore à donner votre sang, voici les réponses à 7 questions que vous vous posez certainement qui devraient dissiper doutes et hésitations.

1. Qui peut donner son sang?

  • Toute personne en bonne santé.
  • Tous les groupes sanguins.
  • Les personnes âgées de minimum 18 ans.
  • Les personnes ne présentant pas de risque de transmettre des maladies infectieuses.

Depuis l’automne 2018, les personnes âgées de 71 ans et plus peuvent continuer à participer à la collecte à certaines conditions:

  • Elles doivent être devenues donneuses de sang avant 66 ans.
  • Elles doivent avoir donné leur sang pour la dernière fois il y a moins de 3 ans.
  • Enfin, le donneur doit peser plus de 50 kilos, ne pas présenter de risques de transmission des maladies par le sang, ne pas revenir d’un long voyage (un à six mois selon les pays), et ne pas prendre de médicaments contre indiqués.

Il existe cependant certaines restrictions, définitives (si vous avez souffert d’un cancer par exemple) ou temporaires (si vous avez voyagé récemment dans des pays lointains, subit une gastroscopie…).

2. Je dois bientôt subir une intervention: puis-je demander de faire un prélèvement à cette occasion?

Oui, une “autotransfusion” est possible, voire souhaitable si votre groupe sanguin est peu fréquent: parlez-en à votre chirurgien.

3. Si je souffre d’une affection sans le savoir, on me le dira?

Chaque poche de sang est analysée avant d’être transfusée à un receveur. En cas d’anomalie (anémie, infection, problème de plaquettes…), le médecin du centre du prélèvement vous recontacte personnellement.

4. Après le don de sang, vais-je me sentir mal?

Non. Il est néanmoins déconseillé de pratiquer une activité sportive intensive endéans les 12 heures le don de sang. Mais rien ne vous empêche de reprendre la voiture, ni de travailler!

5. Suis-je rémunérée?

Non, en Belgique, ce geste est gratuit.

6. Où aller?

Dans un site de prélèvement ou sur le lieu d’une collecte itinérante (maison communale, entreprise, etc.).

Pour d’autres infos:

7. Pourquoi est-ce important?

La Croix-Rouge a lancé un appel lundi 3 février: Nous avons grand besoin des groupes O+ et O-. Nous devons reconstituer les stocks au plus vite pour pouvoir faire face à toute situation imprévue”. En effet, après les 15 jours de congés des fêtes de fin d’année, il y a eu peu de prélèvements et les hôpitaux ont une demande supérieure à la moyenne.

Vous aimez aider les autres, ces articles vont aussi vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter..

Contenu des partenaires