L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Facebook/Kayley Olsson

L’avant/après, témoin des effets de la dépression

Interpeller la toile sur les effets de la dépression. Tel était l’objectif d’une coiffeuse américaine en publiant une série de photos sur sa page Facebook. Ces clichés sont ceux d’un avant/après de l’une de ses jeunes clientes.

Le 8 août dernier, Kayley Olsson accueillait dans son salon situé dans l’Iowa l’adolescente dont les cheveux étaient très abîmés et emmêlés et qui souhaitait les couper avant la rentrée des classes. La jeune fille a expliqué à Kayley être en dépression depuis plusieurs années et qu’elle se sentait parfois si faible qu’elle n’arrivait pas à trouver l’envie et le courage de se brosser les cheveux, comme le rapportent nos confrères d’Huffington Post.

“Quand elle est arrivée, elle nous a demandé de tout couper. Cela m’a honnêtement brisé le coeur et nous avons tout fait pour qu’elle puisse garder sa longueur. Après 13 heures, nous avons finalement pu faire sourire cette magnifique jeune fille et la faire sentir précieuse. Voici ce qu’elle a dit avant de quitter le salon: ‘je vais pouvoir sourire sur mes photos de classe. Grâce à vous, je me sens à nouveau moi.'”

A travers cette publication, Kayley Olsson a tenu à faire passer un message aux parents d’adolescents: “les maladies mentales sont une chose sérieuse, cela affecte des gens dans le monde entier et de tous les âges. Parents, prenez-les au sérieux !”

Ceci pourrait aussi vous intéresser