L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
© Getty Images

2 avril, la Journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme

Depuis 2008, le 2 avril est dédié à la sensibilisation à l'autisme, un handicap qui touche plus de 80.000 Belges.

En Belgique, environ 80.000 personnes présentent un trouble du spectre autistique (TSA). 850 nouveaux cas seraient ainsi détectés chaque année, selon les derniers chiffres publiés sur participate-autisme.be. Cette association belge regroupe des centres de référence en autisme et des associations dont le but est d’améliorer le quotidien des personnes autistes. Selon eux, une personne sur 150 serait atteinte de ce trouble dans le monde. Et pourtant, l’autisme reste mystérieux et méconnu du grand public.

Autisme et spectre de l’autisme: portrait

L’autisme n’est pas une maladie mais bien un trouble neurologique du développement, influant sur la capacité à communiquer avec autrui et à tisser des relations. Les personnes autistes ont aussi des intérêts plus limités. Ce trouble a la particularité de se manifester de différentes façons et avec une intensité variable, raison pour laquelle on parle de « spectre autistique ».

Pendant de nombreuses années, l’autisme a été associé à un retard mental. Les spécialistes pensaient à tort que 80% des personnes autistes souffraient également d’une déficience intellectuelle. On sait aujourd’hui que cette déficience ne touche en réalité que 45% d’autistes et que certains d’entre eux disposent même d’une grande capacité d’apprentissage.

Les signes qui ne trompent pas

Le TSA est plus fréquent chez les garçons que chez les filles. Les premiers signes peuvent apparaître vers l’âge de deux ans. En voici quelques-uns qui doivent vous alerter:

  • Votre enfant a des comportements répétitifs
  • Il éprouve des difficultés à regarder les autres dans les yeux
  • Il supporte très peu les contacts physiques, reste souvent dans son monde
  • Il a tendance à vouloir manger tout le temps la même chose
  • Il a des troubles de l’endormissement et du sommeil
  • Il a des intérêts restreints et répétitifs
  • Il ne supporte pas certaines matières et/ou tissus
  • Il ne répond pas quand on l’appelle
  • Il tolère mal les changements
  • Il est frustré et/ou fait des colères pour des raisons inconnues

Que faire si vous avez remarqué certains de ces comportements chez votre enfant?

Il existe en Belgique plusieurs centres spécialisés dans les diagnostics du TSA et dans l’établissement de programmes de suivi en cas d’autisme avéré. Ce diagnostic est généralement établi après plusieurs examens menés par une équipe pluridisciplinaire: neuropédiatre, psychologue, psychomotricien, médecin, etc. Retrouvez ici les adresses des différents centres.

Plus d’articles sur l’autisme

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.