C’est prouvé: votre personnalité a une influence sur le comportement de votre chat

C'est prouvé: votre personnalité a une influence sur le comportement de votre chat
Getty Images

Votre chat est curieux, peureux, agité ou un peu psychopathe sur les bords? Selon une étude menée par des chercheurs de l’Université de Lincoln (Angleterre), votre personnalité pourrait avoir un impact sur le comportement de votre petit compagnon à quatre pattes.

Si de nombreuses études ont déjà démontré le lien entre la personnalité des parents et celles de leurs enfants, on sait relativement peu de choses sur l’influence que peut avoir un propriétaire sur le comportement de son animal de compagnie. Quatre chercheurs de l’Université de Lincoln ont tenté de mettre en évidence le parallèle entre la relation parents-enfants et la relation propriétaires-chats.

L’impact de notre personnalité

Ainsi,  3331 propriétaires de chats ont répondu à une enquête en ligne visant à évaluer leur personnalité, leur état de santé, leur comportement et la façon dont ils s’occupent de leur chat. La personnalité des propriétaires a été évaluée selon le modèle des Big Five: cinq traits centraux de la personnalité que sont l’ouverture, la conscienciosité (conscience morale), l’extraversion, l’agréabilité et le névrotisme (tendance à éprouver facilement des émotions désagréables). En fonction de leurs réponses, les chercheurs ont pu établir différents profils de propriétaires. Enfin, les participants ont répondu à diverses questions concernant la santé physique, la race et les habitudes comportementales de leur chat.

Résultats

Les propriétaires qui présentaient une forte tendance névrotique étaient plus susceptibles d’avoir un chat ayant des « problèmes de comportement », affichant des comportements agressifs et anxieux. Ces chats avaient en outre plus de chance de développer des maladies liées au stress et une surcharge pondérale.

Par ailleurs, les propriétaires présentant une personnalité plus extravertie avaient une plus grande probabilité d’avoir un chat d’un poids normal et au comportement agréable. Les participants les plus consciencieux avaient quant à eux plus de chance d’avoir un compagnon moins anxieux/peureux et moins agressif.

Leur bien-être en jeu

En conclusion, il existe bien souvent une corrélation entre la personnalité du maître et la façon dont son animal de compagnie se comporte. « Nos personnalités peuvent avoir une influence sur la façon dont nous interagissons avec nos chats et dont nous nous occupons d’eux, et cela peut avoir des conséquences importantes sur leur bien-être », a indiqué Lauren Finka, l’auteure principale de l’étude.

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, parentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)