Travailler moins pour être plus productif et vivre mieux

Travailler moins pour être plus productif et vivre mieux
Unsplash by Andrew Neel

Travailler quatre jours par semaine, c’est l’expérience qu’a décidé de mener Microsoft Japon. Une expérience concluante au niveau de la productivité et qui pourrait pousser notre société à revoir son organisation en termes de travail.

Les employés japonais de Microsoft se sont vus accorder leur vendredi de congé durant tout le mois d’août 2019, révèle The Guardian. Une semaine de travail réduite à quatre jours, pour un même salaire et un même nombre de jours de congé. L’entreprise a boosté sa productivité de 40%, de quoi faire réfléchir tous les patrons.

Les bienfaits observés par Microsoft

L’entreprise Microsoft a remarqué que la productivité de ses 2300 employés avait augmenté, même si leur temps de travail a lui diminué d’environ 20%. Le moral des travailleurs était meilleur, car ils avaient un bon équilibre entre travail et vie privée. La société a aussi vu ses frais diminuer, notamment pour les coûts liés à l’électricité et les coûts d’impression. En étant fermé un jour de plus, Microsoft a économisé 23,11% sur sa consommation d’électricité. Elle a également imprimé 58,7% de papier en moins…

Que disent les études?

Une étude menée par Jon Messenger et publiée dans l’International Labour Office en 2018 montre que passer d’un temps plein à un temps partiel « peut conduire à de nombreux résultats positifs pour les travailleurs, les entreprises et la société dans son ensemble: moins de problèmes de santé au travail et la réduction des coûts de soins de santé, des emplois plus nombreux et de meilleure qualité, un meilleur équilibre travail-vie personnelle. Les employés sont davantage satisfaits, motivés et donc productifs. Les entreprises sont également plus durables (diminution de l’empreinte carbone). En réduisant le nombre de jours où nous travaillons, et donc les trajets maison-lieu de travail, nous avons un impact positif sur l’environnement ». Les chercheurs ne manquent pas de conclure leur étude en indiquant que la réduction du temps de travail « peut être la prochaine étape sur le long chemin qui mène à une vie plus heureuse et plus saine et à une société plus durable ». Il est aussi prouvé que passer d’une journée de 8h à 6h augmenterait la productivité.

Le télétravail, une belle option

Pas sûre que toutes les entreprises acceptent et soient convaincues par l’arrivée des temps partiels, même si les différentes études prouvent le contraire. Mais une chose que l’on voit de plus en plus, mais pas encore partout, c’est l’option télétravail. Microsoft Japon a également permis à ses employés d’effectuer certains jours de télétravail, les réunions se faisaient par exemple à distance. Ils ont remarqué que les employés trouvaient leur travail moins monotone que lorsqu’ils étaient toute la journée derrière leur bureau. Le stress engendré par les embouteillages est moindre et les travailleurs sont plus sereins. Ils peuvent également plus facilement réagir aux imprévus du quotidien, sans devoir trop s’organiser (un rendez-vous chez le médecin, le chauffagiste qui doit venir en journée…). Le travail produit n’est pas réduit pour autant, bien au contraire.

Le travail comme on l’a connu ces dernières années pose question… Devrait-on le repenser? Même les patrons plus réfractaires? Les tests menés par de grandes entreprises comme Microsoft permettront peut-être à certains patrons de se décider à modifier leurs habitudes.

Lisez aussi ces trois articles

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)