Mon enfant a peur du Père Noël, que faire?

Mon enfant a peur du Père Noël, que faire?
© Getty Images

Vous vous faisiez une joie de présenter le Père Noël à votre enfant… Seul problème: il en a une peur bleue! Mais d’où lui vient cette peur exactement? On vous explique.

Comme beaucoup de parents, vous rêvez d’immortaliser les premiers Noëls de votre enfant avec la sacro-sainte photo de lui assis sur les genoux du gros bonhomme rouge… Ou plutôt avec lui, mais à une certaine distance de sécurité afin d’éviter la propagation du vilain virus. Et on ne peut que vous comprendre, ces clichés sont tellement adorables qu’ils font de merveilleux souvenirs de famille! Mais catastrophe, dès qu’il le voit, votre enfant panique, pleure, ou hurle même! Face à cet échec cuisant, vous vous demandez certainement ce qui a pu lui passer par la tête. Que le Père Noël ne se vexe surtout pas: entre 2 et 4 ans, les enfants ont très souvent peur des personnes déguisées, ou peuvent simplement être très chamboulés par ce personnage haut en couleur et en symbole!

Et si on se mettait à la place de son enfant?

Cette peur très courante chez les petits porte un nom: la paternatalophobie. Il faut dire qu’à hauteur d’un enfant, rencontrer le Père Noël “en vrai” peut être impressionnant: il est grand, plutôt imposant, habillé tout en rouge et a une énorme barbe. Sans compter le décor qui entoure le personnage, parfois tout aussi imposant. De plus, si l’enfant a déjà eu l’occasion de croiser plusieurs Pères Noël, un autre souci se pose: on lui rabâche les oreilles qu’il n’existe qu’un Père Noël, alors qu’il peut parfois en voir plusieurs, parfois rien qu’en une semaine! Mais alors, lequel est le vrai? Autant d’émotions qui créent angoisse et confusion chez votre enfant, finissant souvent en crise de larmes. Quand on se met à sa place, on comprend plus facilement la peur qui l’anime, non?

Paternatalophobie: comment accompagner un enfant?

Si votre enfant a peur du Père Noël, une seule chose à faire: ne pas insister! Ne minimisez pas sa peur et ne l’obligez pas à aller voir le grand monsieur barbu malgré tout, sous peine de créer une véritable phobie qui le suivra plusieurs années durant. Et puis, si on se réfère à la légende, les enfants ne devraient pas voir le Père Noël, puisqu’il fait sa tournée de distribution de cadeaux la nuit, quand tout le monde dort… Pas d’inquiétude donc: la magie opérera malgré tout, même si votre enfant ne le rencontre pas.

Vous pouvez par contre mettre plusieurs choses en place pour qu’il n’angoisse plus à la vue du bonhomme vêtu de rouge:

  • L’initier doucement à la magie de Noël: en lui montrant des images du Père Noël, en lui lisant un livre avec Santa Claus comme héros par exemple, ou encore en réalisant des petits bricolages du bonhomme rouge.
  • Le rassurer: si vous croisez un Père Noël en rue ou dans un magasin et que votre petit prend peur, n’hésitez pas à lui dire que ce n’est pas le vrai mais qu’il s’agit d’une personne qui joue à être “Papa Noël”. Comme quand lui se déguise en policier par exemple. Et surtout, n’insistez pas pour prendre une photo ou pour aller chercher un bonbon.
  • Attendre l’année prochaine: laissez-le digérer cette histoire, intégrer cette nouvelle donnée et rassurez-le. Il va comprendre seul qu’il n’y a pas de danger. Le tout est de lui donner l’occasion de prendre du recul sur sa peur. Tant pis pour cette année, vous recommencez l’année prochaine, en douceur. Il y a de fortes chances qu’il ait appris entre temps à surmonter ses frayeurs. Et surtout, à y trouver du plaisir!

 

View this post on Instagram

 

A post shared by les envies de julie (@les_envies_djulie) on

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Plus de conseils pour les parents

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)