La cure de collagène, à quoi ça sert?

La cure de collagène, à quoi ça sert?
© Getty Images

Faire une cure de collagène est considéré comme une méthode efficace pour prévenir les signes de vieillissement. Mais en quoi cela peut-il nous aider exactement? On a posé la question à un expert dans le domaine.

C’est une tendance qui nous vient tout droit des États-Unis et qui semble prendre de l’essor chez nous: faire une cure de collagène pour ralentir les effets de l’âge. Une promesse bien attirante, dans notre société où beaucoup souhaitent paraître jeunes et être en forme le plus longtemps possible. Mais en quoi prendre des compléments alimentaires riches en collagène peut-il nous aider à lutter contre le vieillissement? C’est la question que nous avons posé à Ludovic Rondini, docteur en nutrition, chercheur en biochimie et directeur scientifique chez Vitanutrics.

La fonction du collagène dans notre corps

Avant de savoir à quoi peut bien servir une cure de collagène, il semble utile de rappeler la fonction de cette protéine dans notre organisme. L’expert explique: “Le collagène a une fonction essentielle puisque c’est lui qui apporte élasticité et fermeté à notre peau, et plus largement à tous les tissus présents dans notre corps: tendons, muscles, artères… C’est simple, il va permettre à tous ces tissus d’être résistants. Il en va de même pour nos os qui contiennent aussi beaucoup de collagène. Grâce à lui, notre structure osseuse est dense, ce qui aide à la fixation du calcium”.

Mais ce ne sont pas là ses seuls bienfaits, puisque le collagène a également pour fonction de garantir la bonne hydratation des différents tissus: “La protéine de collagène va avoir un effet aimant sur les particules d’eau et va ainsi permettre de garder une bonne hydratation tant au niveau de la peau que des autres tissus.”

Un collagène de moins en moins présent avec le temps

Si le collagène est un allié jeunesse indéniable, son taux diminue avec le temps. “Les chercheurs estiment que l’on perd jusqu’à 1% de collagène par an à l’âge adulte. Une perte qui, selon moi, commence à se marquer à l’approche de la quarantaine: notre peau devient moins élastique, plus terne, des rides apparaissent, et on va commencer à ressentir des douleurs dans les articulations… C’est parce que cette perte de collagène fragilise peu à peu la résistance de nos tissus, amenant à un vieillissement général”.

Compenser la perte de collagène grâce à notre alimentation: possible ou pas?

Le collagène étant une protéine, il est possible de suppléer à sa diminution par une alimentation riche en viande rouge et en poisson gras, tel que le saumon: “On trouve beaucoup de protéines de collagène dans la viande, particulièrement dans les morceaux plutôt durs et devant être mijotés. En les cuisant longtemps, on va les attendrir mais aussi faire fondre leur collagène et profiter de leurs bienfaits. À condition cependant d’en manger de manière régulière et d’utiliser jusqu’à la réduction de cuisson, puisque c’est là qu’on trouvera le plus de protéines de collagène”, nous précise l’expert.

Le problème, estime Ludovic Rondini, c’est que nos habitudes alimentaires ont changé: “Nos considérations écologiques, économiques et notre quotidien plus sédentaire fait que nous mangeons moins de viande qu’avant – surtout les morceaux plus ‘durs’, riches en collagène mais considérés comme moins nobles – et souvent moins de poisson gras aussi. Cela a tendance à diminuer notre apport extérieur en protéines de collagène”. Et si on peut en retrouver dans les légumes verts, les quantités sont moindres et l’apport insuffisant.

Une cure de collagène pour lutter contre le vieillissement

Pour combler ce manque, il est également possible de se tourner vers la nutri-cosmétique: “Beaucoup d’études récentes ont prouvé que les cures de collagène marchaient vraiment pour lutter contre le vieillissement de la peau et des articulations: cela permet de retrouver une peau plus ferme et plus hydratée, moins froissée au réveil, des articulations plus résistantes… Bref, de ralentir les effets de l’âge”, nous explique Ludovic Rondini.

Les conseils du docteur en nutrition pour une cure de collagène utile

  • Faire une cure de 6 mois minimum: selon l’expert, les résultats commencent à se faire sentir entre 3 et 6 mois après le début de la cure.
  • Prendre l’équivalent de 5g de collagène par jour: pour un effet sur les articulations, mais aussi la peau.
  • Booster la cure en ayant une alimentation riche en antioxydants: les antioxydants sont des vitamines et minéraux qui protègent des radicaux libres entrainant un vieillissement cutané. Avoir une alimentation variée et riche en antioxydants aident à lutter contre ce phénomène. Vous les trouverez dans le thé vert, le pain complet, le chocolat noir mais aussi les fruits et légumes très colorés tels que les myrtilles, les cerises…
  • Mettre fin aux mauvaises habitudes: tabac, alcool et junk-food sont les pires ennemis du collagène. Pour une cure de collagène qui fonctionne bien, ces éléments sont à proscrire.

Plus de conseils pour une ralentir le vieillissement

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)