Nos meilleurs conseils pour trouver une crèche en Belgique

Nos meilleurs conseils pour trouver une crèche en Belgique
© Getty Images

Dégoter une place en crèche, un parcours du combattant? Pas forcément, si on est bien organisé(e) et persévérant(e). Voici nos astuces pour mettre toutes les chances de son côté afin de trouver la crèche idéale pour bébé.

Ce n’est un secret pour personne: trouver une place en crèche est souvent la galère chez nous. Selon l’office national de l’enfance (ONE), il existerait 38 places d’accueil disponibles pour 100 enfants en âge d’entrer en crèche. Et si les places ne font qu’augmenter chaque année – en 2006, l’ONE recensait 26 places disponibles pour 100 enfants – le problème est loin d’être résolu, en particulier dans certaines provinces belges. Toujours selon l’ONE, il serait en effet plus facile de trouver une place dans une crèche du Brabant Wallon ou du Namurois que dans le Hainaut ou à Bruxelles.

Où faire garder bébé? Nos meilleurs conseils

Que les futurs parents soient rassurés: trouver une crèche encore disponible n’est pas impossible, à condition d’être organisé et de s’y prendre tôt. Mais à partir de quand exactement? Certains diront qu’il est malin, dans les grandes villes du pays, d’inscrire bébé avant même les trois mois de grossesse. Une fausse croyance, selon l’ONE, qui recommande d’inscrire bébé après le premier trimestre, certificat du gynéco en main. Ce qui est par contre vrai, c’est que trouver une crèche se prépare dès le projet bébé amorcé.

1. Avant la grossesse: on se pose les bonnes questions

Pour chercher une crèche sans stress, nous vous conseillons de commencer par un petit travail d’investigation, et ce, dès que vous décidez d’avoir un bébé. Posez-vous les bonnes questions afin d’identifier la crèche parfaite pour votre futur petit.

  • Dans quel type de crèches souhaiteriez-vous que votre futur bébé soit accueilli: une crèche collective? Une micro-crèche? Une crèche montessori? Une crèche parentale? Une crèche privée (plus chère) ou une communale (horaires parfois réduits le matin et le soir)?
  • Où souhaiteriez-vous que la crèche se trouve: près de votre domicile ou de votre boulot (ou celui du co-parent)? Non loin de chez vos parents/beaux-parents? Près de commerces?
  • Quel sera votre moyen de transport: la crèche doit-elle être accessible en transport en commun ou pas? Qui ira conduire bébé? Si ce n’est pas vous, la personne est-elle motorisée?

Ces questions vous aideront à faire la liste des lieux qui correspondent à vos besoins ainsi qu’à votre réalité. Une fois celle-ci complétée, autre conseil: contactez chaque crèche afin de prendre des renseignements concernant les conditions d’admission et de renom et le projet d’accueil.

2. Recontacter les crèches en cours de grossesse

Vous êtes enceinte? Il est alors temps de ressortir votre petit répertoire et de recontacter les crèches! Notre premier conseil de maman est de ne pas attendre le sacro-saint trimestre pour entamer cette démarche, mais plutôt de le faire dès la première échographie, afin de gagner du temps, deux mois environ.

Si une crèche vous propose une place, acceptez là directement, même si la date ne vous convient pas totalement, ou que ce milieu d’accueil n’était pas votre premier choix sur la liste (du moins s’il est impératif pour vous d’avoir une solution d’accueil pour votre bébé). Il est souvent plus facile – et moins stressant – d’opter pour une solution de garde temporaire que de chercher la solution parfaite sans parvenir à la trouver. Vous aurez tout le temps de recontacter les autres crèches plus tard et d’ainsi dénicher le lieu idéal pour votre bébé.

3. Appeler les crèches qui vous intéressent régulièrement

Après avoir contacté les différentes crèches plébiscitées, aucune place n’est à ce jour disponible? Deux choses à faire: se renseigner sur les autres possibilités de garde (accueillante autonome, crèches hors de votre premier rayon de recherche) et rappelez régulièrement les crèches que vous aviez contactées. Attention, l’idée n’est pas d’oppresser les milieux avec qui vous êtes en contact mais bien de prendre des nouvelles sur les places disponibles et, surtout, d’établir un lien ténu afin qu’ils vous contactent lorsqu’une place se libérera.

4. Privilégier une entrée en septembre ou janvier

Sachez-le: vous aurez plus de chances de trouver une place en septembre que le reste de l’année. Et la raison est très simple: les enfants les plus âgés quittent souvent la crèche vers la fin de l’été pour entrer à l’école maternelle, libérant de la sorte plusieurs places. Les chances que vous ayez une place pour votre petit à la fin de l’été seront donc plus grandes que le reste de l’année.

5. Miser sur le bouche-à-oreille

Pour augmenter vos chances de trouver une place en crèche, n’hésitez pas à en parler autour de vous: à vos collègues, vos ami(e)s, votre famille… Peut-être connaissent-ils une personne qui travaille en crèche, ou pourront-ils vous conseiller un milieu d’accueil hyper sympa immédiatement disponible. Mettre un petit post sur vos réseaux sociaux peut s’avérer tout aussi utile d’ailleurs!

Plus de conseils pour les futurs et jeunes parents

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)