Jeunes parents: comment partir sereinement en voyage sans bébé?

Jeunes parents: comment partir sereinement en voyage sans bébé?
© Getty Images

Vous rêvez de partir quelques jours sans bébé mais craignez de ne pas arriver à vous passer de lui? On vous donne nos astuces de mamans pour préparer au mieux cette séparation et partir en voyage sereinement. 

Tous les thérapeutes de couple vous le diront: pour que l’amour perdure entre deux partenaires lorsqu’ils deviennent des parents, il est essentiel d’accorder du temps à son couple. Parce que si avoir des enfants est une aventure merveilleuse, cela n’en reste pas moins très chronophage, particulièrement les premières années.

Pour garder la flamme, Marie Tapernoux – l’une des expertes de couple de l’émission Mariés au premier regard conseille d’ailleurs aux jeunes parents de se faire de petites escapades en duo à raison de deux fois par an minimum. Un conseil qui n’est pas forcément simple à appliquer, surtout quand on le fait pour la première fois: quel couple de jeunes parents n’a pas rêvé de prendre quelques jours en amoureux tout en angoissant à l’idée de laisser bébé, ne serait que pour une nuit ou deux? On vous explique comment partir apaisé et ainsi vraiment en profiter!

Voyager sans bébé: 8 conseils pour ne pas stresser

Pour cette nouvelle étape dans votre vie de jeunes parents, un mot d’ordre: l’organisation!

1. Attendez de vous sentir prête

Avant tout, il est essentiel que vous fassiez ce choix pour vous, non pas parce que les spécialistes vous le recommandent ou parce que votre entourage ou votre partenaire vous y incitent. Avant d’organiser quoi que ce soit, interrogez-vous afin de savoir si vous vous sentez prête à vivre cette expérience, si vous en avez besoin (pour vous, votre santé mentale et/ou celle de votre couple aussi) et si c’est le bon moment pour vous et votre petit. Ce voyage doit avant tout être un plaisir! Ne vous forcez donc surtout pas, sous peine que cette expérience soit vécue de manière traumatisante.

Autre conseil: évitez de prévoir ce premier voyage sans bébé entre le 8e et le 11e mois de celui-ci: c’est une période charnière pour le développement neurologique de l’enfant pendant laquelle il vivra “l’angoisse de la séparation” car il commence à comprendre que ses parents ne sont pas une extension de lui-même, qu’il est une personne à part entière. En prenant conscience de cela, bébé risque de vivre de nombreuses angoisses: il peut se mettre à pleurer dès qu’il ne voit plus ses parents ou qu’il se retrouve seul, avoir peur des autres (même de vos proches), pleurer lorsqu’il découvre de nouveaux endroits ou avoir peur d’un tas de choses pourtant familières: l’eau du bain, le chat qui passe, etc.

2. Confiez bébé a une personne en qui vous avez une totale confiance

Savoir que bébé sera choyé pendant que vous profiterez de quelques jours en amoureux est primordial. Un conseil: ne confiez bébé qu’à une personne en qui vous avez une confiance aveugle, comme vos (beaux) parents, votre frère ou encore une très bonne amie. Bien entendu, assurez-vous également que bébé se sente à l’aise en compagnie de cette personne.

3. Préparez le terrain en amont

L’objectif de ces quelques jours de “vacances parentales” étant de prendre soin de vous et de se couper un peu du quotidien, n’hésitez pas à écrire sur papier toutes les infos qui seront utiles à celui ou celle qui gardera votre petit. Une liste reprenant par exemple:

  • Les habitudes pour le repas de bébé
  • Le rituel du coucher
  • Comment bébé aime prendre son biberon
  • Les quantités de lait à donner selon le moment de la journée
  • Les jouets qu’il préfère, ce qui le console, le fait rire
  • La liste de ses potentielles allergies
  • La marche à suivre s’il tombe malade 
  • Une petite trousse comprenant les médicaments à donner si besoin
  • Les coordonnées du pédiatre, d’une autre personne de confiance mais aussi de l’endroit où vous logez, en cas d’urgence

4. Faites un test

Si bébé n’a jamais dormi ailleurs, n’hésitez pas à prévoir une petite période d’adaptation: laissez-le d’abord passer du temps chez la personne qui le gardera durant vos vacances. Commencez par le confier une demi-journée puis augmentez progressivement la durée du séjour afin de le familiariser à votre absence et au nouveau lieu. Il pleure quand vous le laissez? Rassurez-le et disparaissez quelques minutes afin que votre personne de confiance puisse le calmer. Si c’est trop difficile pour lui ou pour vous, arrêtez le test mais ne baissez pas les bras et retentez l’expérience.

5. Prenez du temps avec bébé avant et après le voyage

Autre conseil utile: prévoir une journée à consacrer à bébé uniquement, avant le voyage et/ou à votre retour. Cela vous permettra de partir le cœur léger et rempli de ces moments de qualité que vous aurez passé avec votre tout-petit.

6. Limitez le voyage à deux ou trois nuits

On rêve toutes d’une semaine complète de repos… Mais pour un premier voyage sans bébé, il est possible que cette période vous paraisse un peu longue, que vous angoissiez pendant votre voyage et vous impatientiez de le retrouver. Prévoyez donc un petit citytrip de deux ou trois nuits maximum.

7. Laissez à bébé un de vos vêtements

Un t-shirt, un foulard ou un pull: l’objectif est que bébé ait à disposition un tissu que vous avez porté afin qu’il soit rassuré par votre odeur. Un truc de parent qui fonctionne à tous les coups!

8. Ne culpabilisez pas de penser à vous

Penser à soi le temps de quelques jours peut paraître difficile à faire, face aux injonctions qui poussent les jeunes mamans à être toujours plus présentes et disponibles pour leurs enfants. Cela peut amener les mères à culpabiliser juste parce qu’elles s’octroient un peu de temps pour elles. Si c’est votre cas, rappelez-vous d’une chose: vous n’avez pas à être là 24 heures sur 24 pour être une bonne mère. Être maman, c’est aussi prendre soin de sa santé mentale en s’offrant des moments durant lesquels vous pourrez relâcher la pression parfois importante qui repose sur vos épaules, rentrer ressourcée et donc disponible énergétiquement et émotionnellement. L’adage ne dit-il pas: “Parents épanouis, bébé heureux”?

Plus de conseils pour les jeunes parents

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)