Horreur des courbatures

Horreur des courbatures
Pas très graves mais douloureuses, les courbatures apparaissent 24 à 48 h après un effort soutenu et inhabituel. Elles sont la conséquence d’une accumulation de toxines (acide lactique) au niveau musculaire et de microdéchirures. Les crampes sont, quant à elles, dues à la contraction  involontaire et subite d’un muscle. Elles apparaissent en cas de fortes transpirations et/ou de carence en sels minéraux.

Pour prévenir leur apparition et estomper les gênes

  • Buvez beaucoup d’eau ou de boisson sportive enrichie en nutriments (calcium, magnésium, sodium mais attention aux taux de sucre). Et ce, pendant et après l’effort, afi n d’éliminer le maximum de toxines. 
  • Terminez la séance par des étirements (stretching) pendant minimum 15 min. 
  • Plongez dans un bain chaud aux vertus apaisantes. 
  • Si la douleur est trop importante, prenez de l’aspirine ou massez les zones contractées avec une crème chauffante, à base de camphre.
  • En homéopathie, l’arnica est recommandée en cas de (micro)traumatismes sportifs. Sous forme de crème ou de comprimés. Ainsi, le complexe homéopathique Sporténine favorise l’élimination de l’acide lactique et permet une récupération plus rapide (Laboratoire Unda, 8,65 €/22 comprimés, en pharmacie). 
  • L’huile essentielle de romarin active la circulation sanguine et favorise l’évacuation de l’acide lactique. Celle de menthe poivrée atténue les douleurs. Mélangez-en 3 à 5 gouttes dans une tasse de lait  en poudre et ajoutez à l’eau du bain. Vous préférez un massage revigorant? Ajoutez ces huiles essentielles à une huile végétale (olive, amandes douces, etc.) ou dans un lait corporel neutre.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)