Prévenir les risques d’incendie: les conseils de la Fondation des Brûlés de Belgique

Prévenir les risques d'incendie: les conseils de la Fondation des Brûlés de Belgique

Chaque année, plus de 10.000 incendies se déclarent en Belgique. Des drames qui mènent, dans 80% des cas, à au moins un décès, mais également à des lésions physiques importantes.

Les Belges ont tendance à sous-estimer les risques d’incendie au sein de leur foyer, bien qu’ils aient conscience de leur gravité. Selon Besafe.be, le site de Sécurité et Prévention du SPF Intérieur, un citoyen sur quatre ne se sent pas du tout concerné par le risque d’incendie domestique. Trois maisons sur dix n’ont d’ailleurs pas de détecteurs de fumée malgré que la loi les rende obligatoires depuis 2020.

Les risques sont différents pour les enfants

Yves Van Hassel, coordinateur de projets pour la Fondation des Brûlés de Belgique, met en garde: “Les risques d’incendie sont plus nombreux depuis le confinement. On remarquait une légère diminution ces dernières années, mais depuis le confinement, il semble que cela reparte à la hausse… Et c’est assez logique: nous sommes beaucoup plus chez nous, cuisinons davantage, utilisons plus nos appareils électriques”.

Les risques de brûlures n’ont, eux non plus, pas diminué. Ils sont différents chez les adultes et chez les enfants. “Nos statistiques prouvent que les risques ne sont pas les mêmes selon l’âge: chez les enfants, 65% des brûlures viennent de liquides bouillants tels que l’eau, le lait, l’huile… ingérés ou renversés. Viennent ensuite les brûlures causées par les flammes (23% des accidents) et celles induites par le contact avec une surface brûlante (9% des cas). Chez les adultes, c’est l’inverse. L’incendie est la principale cause de brûlures (56%) avant celles générées par un liquide bouillant”.

Les principales causes d’incendie en Belgique

Yves Van Hassen a identifié pour nous les causes d’incendies les plus courantes. Et elles sont nombreuses: “Il peut s’agir d’un problème lié de près ou de loin avec un appareil ou une installation électrique: une cafetière allumée, un multi-prises trop chargé, une installation électrique vétuste ou mal rénovée (souvent par des amateurs), un appareil branché à une prise 24 heures sur 24… Mais le danger peut aussi venir d’un manque de vigilance: une personne qui s’endort au lit avec une cigarette, une bougie qu’on laisse allumée la nuit, un chauffage d’appoint que l’on couvre d’un tissu ou qu’on oublie d’éteindre”. Autant de facteurs qui peuvent mener à la catastrophe!

L’expert précise que les séchoirs électriques sont régulièrement en cause:”Très souvent, les familles font tourner le séchoir la nuit, par économie ou manque de temps en journée… C’est un geste à éviter, puisque ces appareils sont responsables de beaucoup d’incendies”.

Les causes de brûlures

Chaque année, 15.000 Belges sont victimes de brûlures, dont 1200 adultes et 500 enfants ayant des lésions sévères qui laisseront des traces à vie et demanderont des soins spécifiques. Pour l’expert, prévenir les risques commence par les identifier. La plupart du temps, les risques de brûlures sont liés à/aux:

  • Bains ou douches trop chaudes
  • Liquides bouillants qui éclaboussent ou se renversent
  • Lait chauffé trop fort pour le biberon
  • Boissons chaudes bues alors que le liquide est encore bouillant
  • La vapeur d’eau (appareils en chauffe ou post-chauffe)

En ce qui concerne les brûlures liées à un contact direct avec une surface chaude, attention aux:

  • Fours et plaques de cuisson
  • Casseroles chaudes sur lesquelles on met la main
  • Friteuses
  • Très vieux radiateurs, chauffages d’appoint et poêles à bois
  • Fers à repasser

Mais comment éviter le danger?

Lisez précautionneusement ces conseils de la Fondation pour prévenir les risques.

Comment éviter les incendies

  • S’assurer que notre installation électrique est bien conforme et faire appel à un spécialiste pour tous travaux électriques
  • Ne pas surcharger les multi-prises et en utiliser de préférence avec interrupteur intégré
  • Ne pas laisser les prises des appareils électriques branchés si on ne les utilise pas
  • Fumer à l’extérieur de l’habitation et ne jamais fumer dans son lit et/ou son canapé
  • Mettre de l’eau dans son cendrier avant de jeter les cendres dans la poubelle
  • Bien entretenir sa chaudière et son foyer à bois
  • Utiliser le séchoir uniquement en journée
  • Bien éteindre les bougies avant d’aller se coucher
  • Utiliser la friteuse à l’extérieur
  • Ne jamais laisser traîner ni briquet ni allumette (qui pourraient éveiller l’intérêt des enfants)

Comment éviter les brûlures

Il est possible de minimiser le risque de brûlures chez les enfants et les adultes, en suivant ces tips utiles.

  • Sécuriser physiquement les endroits à risques: en mettant, par exemple, une barrière autour du poêle à bois et du chauffage d’appoint.
  • Mettre un mitigeur thermostatique dans la cuisine et la salle de bains pour éviter les brûlures à l’eau bouillante.
  • Déclarer la cuisine comme “zone dangereuse” voire interdite lorsque les adultes cuisinent ou délimiter les endroits où les enfants peuvent se rendre en sécurité dans la pièce ainsi que ceux qui, justement, leur sont interdits.
  • Ne pas laisser un enfant seul dans une douche ou un bain avant l’âge de 7-8 ans et éviter que les grands de cet âge ne s’occupent du bain des petits.
  • Rester vigilant lorsqu’on se sert une tasse de thé ou qu’on utilise une friteuse, une casserole… pouvant contenir un liquide bouillant ou inflammable.

Plus de conseils familles

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)