© Getty Images

Comment développer le sens de l’humour chez un enfant?

Par Tatiana Czerepaniak

Rire ensemble est un excellent moyen de tisser des liens sociaux et familiaux, mais aussi de décompresser. Une bonne raison d’inclure l’humour dans l’éducation de nos enfants! 

L’humour a de nombreuses vertus thérapeutiques chez l’être humain: il permet d’évacuer le stress, de passer de bons moments avec ses pairs, de booster la confiance en soi mais aussi de dédramatiser nombre de situations en apaisant les sentiments négatifs tels que la colère ou la peur… Rire est donc un outil précieux, tant pour les adultes que les enfants. Et si l’on a tendance à penser qu’avoir le sens de l’humour est une chose innée, c’est quelque chose que les parents doivent cultiver et inculquer à leurs enfants. Car avoir de l’humour, c’est tout un apprentissage… Et la famille est l’endroit parfait pour ça.

Évolution de l’humour chez l’enfant selon son âge

C’est vers l’âge de 18 mois qu’un bambin va commencer à faire preuve d’humour: il joue, fait semblant, utilise des objets qu’il détourne de leurs fonctions initiales (un carton devient un téléphone, un tissu une robe…) et amorce quelques pitreries dans le but de s’amuser. Vers deux ans, lorsque son vocabulaire s’enrichit, il peut aussi jouer avec certains mots, selon sa maturité.

Mais c’est à l’âge de 3 ans qu’un enfant sera en mesure de comprendre vraiment le potentiel humoristique de certaines situations. Il va, par exemple, inventer des situations absurdes dans le but de rire et de faire rire: faire croire à ses parents qu’un piano a mangé son doudou, se cacher pour faire croire qu’il est parti, etc. L’humour devient un vecteur de créativité pour l’enfant qui fera alors de plus en plus preuve d’imagination pour jouer, s’amuser et rigoler. Vers 6 ans – soit à l’entrée en primaire – il va commencer à faire des rimes, inviter et/ou retenir des blagues afin de les répéter.

Aider son enfant à développer son clown intérieur

Devenir un maître de la farce s’apprend au quotidien, et c’est au sein de la famille que l’enfant fera ses premières découvertes et expériences humoristiques. En effet, c’est en voyant ses parents (mais aussi ses frères et sœurs) rire à ses “blagues” que l’enfant pourra développer son sens de l’humour. En résumé, les parents sont à la fois des modèles mais aussi un public parfait pour l’enfant qui apprend à rire et à faire rire. Voici quelques astuces pour l’aider à développer son clown intérieur.

1. Faites preuve d’humour

L’imitation est l’une des premières formes d’éducation. Si vous souhaitez que votre enfant développe son sens de l’humour, il est important d’en faire preuve vous aussi. Faire des blagues, des jeux de mots, faire semblant ou encore rire de situations absurdes en famille sont autant d’habitudes à prendre qui feront de vous le parfait modèle à suivre pour votre enfant.

2. Jouer le jeu

Lorsque votre enfant fait preuve d’humour, il est important de rire à ses blagues afin qu’il soit conforté dans son initiative. Pensez donc à jouer le jeu lorsqu’il vous “volera votre nez”, ou qu’il vous fera croire que son doudou mange quelque chose par exemple. Et il est tout aussi important de jouer avec lui: faire des grimaces, inventer quelque chose qui amène à la rigolage (faire semblant de tomber, de manger quelque chose, de ne pas voir votre enfant qui est caché, etc.) sera moteur de complicité et d’humour.

3. Faire des jeux de mots

Les rimes et les blagues font partie intégrante du processus de développement de l’humour et du vocabulaire de l’enfant. Pensez donc à en faire régulièrement ou à faire des petits jeux avec lui afin de stimuler sa créativité!

4. Rire lorsqu’on est face à une difficulté

Au-delà de faire des blagues et des jeux de mots, il est essentiel d’apprendre à votre enfant à rire face à une situation imprévue et contraignante. Lorsqu’une tuile vous arrive en famille, prenez-le avec résilience et humour plutôt que de vous énerver.

5. Regarder des films drôles en famille

Les films, pièces de théâtre et autres spectacles humoristiques contribuent largement au développement humoristique des enfants. Organisez des sorties au cinéma ou au théâtre afin que votre enfant puisse voir des situations scénarisées qui le feront rire et éveilleront son imagination. Pas envie de sortir? Une séance de ciné improvisée à la maison fera tout aussi bien l’affaire!

6. Jouer aux jeux de société

Les jeux de société sont une bonne manière de passer des moments de complicité en famille… Mais aussi de développer le sens de l’humour des participants: petites blagues, compétition, jeux de rôles, rébus, mimes… Tous les ingrédients sont là pour rire et faire rire! S’il existe une multitude de jeux différents, les jeux d’ambiance ou jeux de rôle favorisent les instants rigolos, pour leur côté cocasse et humoristique.

Ce qu’il faut éviter

  • Punir un enfant qui fait preuve d’humour: réprimander un enfant qui tente de faire preuve d’humour est le meilleur moyen de le bloquer dans son développement et de lui ôter l’envie de faire rire. Une chose à éviter absolument!
  • Ne pas rire de ses blagues: si les adultes n’ont certes pas le même niveau humoristique que les enfants, il est important de rire à leurs blagues, même si on ne les trouve pas particulièrement drôles, sous peine de faire baisser leur confiance en eux.
  • Ne pas fixer de limites: sa blague est déplacée? Dans ce cas de figure, il sera par contre important de lui faire comprendre, mais toujours de manière bienveillante, que l’humour peut parfois blesser autrui.
  • Se moquer de lui: la moquerie aura, elle aussi, pour conséquence de dévaloriser l’enfant, de sorte qu’il n’ait plus l’envie de rire.

Plus de conseils concernant l’éducation d’un enfant

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Contenu des partenaires